VIDEO. L’omnicoptère : le drone capable de se mouvoir avec une incroyable précision

VIDEO. L’omnicoptère : le drone capable de se mouvoir avec une incroyable précision
L'omnicoptère : un drone capable d'une grande précision de déplacements, développé par l'Université de Zurich ©ETZ Zurich

En modifiant l’orientation des rotors d’un drone, des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich ont considérablement accru sa maniabilité.

Vous connaissez les drones quadricoptères, les hexacoptères ou encore les octocoptères ? Mais avez vous entendu parler des « omnicoptères » ?

Ce nouveau concept de machines est actuellement développé par deux chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich. Leur idée est de redessiner une machine volante de manière à accroître considérablement sa manoeuvrabilité.

En effet, la plupart des drones multicoptères ont leurs hélices orientées dans un même plan horizontal, afin de maintenir la machine dans les airs. Et pour se déplacer, ces machines volantes doivent auparavant s’incliner latéralement afin de modifier l’angle de cette poussée.

Cette inclinaison peut être un peu gênante lorsqu’il s’agit d’utiliser les drones pour effectuer du travail de précision (déplacer des objets, filmer, se mouvoir dans des espaces très restreints…) Il est possible de faire mieux, se sont dits en substance les deux chercheurs suisses. Aussi, ont-ils développé cette machine emprisonnée dans un cube de 45 cm dont le secret réside dans dans une orientation particulière de chacun de ses 8 rotors.

 

Les huit rotors, couplés par paire, sont ainsi orientés chacun dans une direction différente, ce qui, expliquent les chercheurs, permet de générer une poussée dans n’importe quelle direction. Ainsi, l’appareil peut se déplacer de manière très précise tout en demeurant extrêmement stable.

Il peut même tourner lentement sur lui-même tout en demeurant pratiquement à la même position. Aussi séduisant qu’il soit, l’omnicoptère n’est encore qu’un prototype dont les performances peuvent encore être améliorées affirment les chercheurs.

 

Erwan Lecomte

sciencesetavenir.fr

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply