Une opération policière internationale neutralise un site de cyberpirates

Une opération policière internationale neutralise un site de cyberpirates
L'enquête dirigée par des experts néerlandais et britanniques en collaboration avec l'agence policière Europol a mené à des arrestations à travers le monde, notamment au Canada, et à la fermeture du site webstresser.org.

Une opération policière internationale a permis de neutraliser ce que les enquêteurs ont décrit comme étant la plus importante source mondiale d’attaques par saturation.

L’enquête dirigée par des experts néerlandais et britanniques en collaboration avec l’agence policière Europol a mené à des arrestations à travers le monde, notamment au Canada, et à la fermeture du site webstresser.org.

Europol a dit que webstresser.org comptait quelque 136 000 utilisateurs inscrits et qu’il serait responsable de quatre millions d’attaques contre des banques, des gouvernements, des forces policières et l’industrie du jeu.

Lors d’une attaque par saturation (Distributed Denial of Service (DDOS), en anglais) les pirates tentent de paralyser un site internet en le bombardant de demandes.

Europol a expliqué que webstresser.org permettait à n’importe qui de lancer de telles attaques, qui nécessitaient auparavant des connaissances informatiques. Selon l’agence policière, les utilisateurs du site pouvaient débourser seulement 15 euros pour perpétrer leur méfait.

Des administrateurs du site ont été épinglés mardi au Canada, au Royaume-Uni, en Croatie et en Serbie, selon Europol. Le service illégal a été neutralisé et des ordinateurs et autres infrastructures saisis aux Pays-Bas, aux États-Unis et en Allemagne.

Un responsable de la police néerlandaise a expliqué que les utilisateurs de tels sites devraient maintenant comprendre qu’ils ne peuvent pas lancer d’attaques par saturation en tout anonymat et que leurs cibles pourraient éventuellement leur réclamer un dédommagement.

Associated Press
LA HAYE, Pays-Bas

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply