Un projet d’un Data-center de dimension internationale à Bouira

Un projet d’un Data-center de dimension internationale à Bouira
APS

BOUIRA – La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Faraoun, a fait état mardi de l’existence d’un projet d’un Data-Center de dimension internationale qui sera implanté à Lakhdaria dans la wilaya de Bouira.

« Nous avons un projet de réalisation d’un Data-Center de dimension internationale qui sera implanté à Bouira, précisément dans la commune de Lakhdaria », a déclaré la ministre qui effectuait une visite de travail dans cette wilaya.

Relevant que cette acquisition est de nature à permettre à l’Algérie de « devenir un hébergeur de données », la ministre a souligné la concrétisation du projet qui va, cependant, « prendre du temps » compte tenu des conditions technologiques « assez complexes » et aussi des négociations à mener avec le partenaire technologique.

Interrogée sur un « prétendu monopole » qu’exerceraient des entreprises chinoises sur le marché des infrastructures algériennes, la ministre a infirmé l’existence d’une telle situation, précisant qu’un « choix technologique a été fait par l’Algérie en optant, sur des bases technologiques, pour deux partenaires chinois (Huawei et ZTE).

Elle a souligné que les deux groupes chinois « détiennent 60 % du marché mondial », ajoutant qu’une plus grande partie des marchés conclus avec ces partenaires porte sur la rénovation », expliquant qu’une opération de rénovation ne peut être confiée à un autre fournisseur.

Au cours de sa visite à Bouira, la ministre a inspecté plusieurs projets et infrastructures relevant de son secteur.

Au Complexe des télécommunications spatiales d’Algérie Télécom Satellite (ATS), sis à Lakhdaria, elle a suivi un exposé sur l’état d’avancement des travaux de modernisation du centre ainsi que les capacités des différents services et les solutions qu’ils offrent comme la géolocalisation et Internet par satellite.

La ministre a procédé par la suite au lancement officiel de la technologie FTTH (Fibre to the home), qui permet notamment une augmentation sensible du débit internet.

Cette nouvelle technologie, dont le lancement sera généralisé à travers le pays, est une solution pérenne et sécurisée qui permet un débit internet jusqu’à 100Mb/s pour les résidentiels et 1 Gb/s pour les professionnels, a-t-on précisé.

Elle s’est rendue par la suite dans l’école primaire « Akouche Amar » où elle a inauguré une salle multimédia dotée d’ordinateurs et relié à Internet au profit des élèves de l’établissement.

Mme. Faraoun a procédé également à la pose de la première pierre du projet de construction de la nouvelle recette principale de la wilaya, qui s’étale sur une superficie de près de 1 520m2 et qui « contribuera au renforcement du réseau postal de Bouira qui compte actuellement 102 bureaux de poste avec la densité postale d’un bureau pour 7 798 habitants.

Par ailleurs, la ministre a présidé la cérémonie de signature d’une convention entre Algérie Poste et le Centre national des sports et loisirs de Tikjda (CNLST) portant sur la pose de 20 Guichet automatique de billets de banque (GAB) afin de permettre aux visiteurs du centre de bénéficier des services d’AP et de contribuer à la promotion du tourisme dans la région.

A noter que la wilaya de Bouira a bénéficié, dans une première phase, d’un programme FTTH pour le raccordementde 1 990 logements situés dans la commune de Bouira et Sour El Ghozlane.

Cette première étape sera suivie par un vaste programme au courant de l’année 2018 composé de 72 projets FTTH pour le raccordement de 7224 logements et la modernisation du service au profit de 3 657 clients déjà existants.

APS

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply