Test : Huawei P9 Plus, plus grand, plus endurant et servi par un bel écran Amoled

Test : Huawei P9 Plus, plus grand, plus endurant et servi par un bel écran Amoled

Version musclée du P9, le P9 Plus excelle toujours autant dans le domaine de la photo noir et blanc, avec de surcroît un superbe écran Amoled de 5,5 pouces.

la promesse

En plus du plutôt réussi P9, Huawei avait présenté lors du dernier MWC son P9 Plus, une version boostée du modèle, avec notamment un écran Amoled de 5,5 pouces et 1 Go de RAM supplémentaire. A l’usage, quelles différences cela implique-t-il ?

la réalité

A part la taille, impossible de remarquer à l’oeil nu la moindre différence entre le P9 et le P9 Plus. L’ensemble, de bonne facture et composé de métal et verre, s’appuie sur le même design sobre et élégant, tout juste égayé d’une barre en verre située en haut du dos de l’appareil. C’est toujours ici que sont placées les deux lentilles des capteurs photo couleur et noir & blanc. Juste en dessous, on retrouve le capteur d’empreintes digitales, toujours aussi rapide et qui déverrouille le téléphone même si l’écran est éteint.

La grande différence par rapport au P9 est l’utilisation ici d’un écran Amoled à la place d’un écran IPS. L’avantage de cette technologie est indéniable lorsqu’il s’agit du contraste : il est ici infini, avec des noirs parfaits. En revanche, la luminosité de l’écran du P9 Plus s’avère moins bonne que celle de son petit frère : 397 cd/m² au lieu de 540. Un grand classique sur une dalle de type Amoled (sauf chez Samsung qui offre un mode boost) : un peu décevant, mais le très bon contraste permet d’équilibrer les choses et de conserver l’écran lisible même au soleil.

Une autonomie satisfaisante

Côté configuration technique, l’autre différence vient seulement des 4 Go de RAM utilisés ici par rapport au 3 Go du P9. Dans les faits, la différence est presque imperceptible. Avec le même processeur (Kirin 955) et la même puce graphique (Mali T880 MP4), le P9 Plus se montre un peu plus performant en 3D. On obtient par exemple 55,5 images par seconde avec l’application Epic Citadel, contre 53,5 pour le P9. Rien de très significatif donc, l’interface est aussi réactive et agréable à utiliser sur les deux modèles.

En revanche, la batterie de 3 400 mAh et l’économie d’énergie réalisée grâce à l’écran Amoled jouent évidemment en la faveur du P9 Plus. On atteint ainsi plus de 18 h en surf web ou près de 11h en lecture vidéo. L’autonomie polyvalente, représentative d’un usage varié quotidien, grimpe quant à elle à 11 h 05. Il reste légèrement en deçà des meilleurs dans cette catégorie de prix, comme le Samsung Galaxy S7 Edge qui passe les 13 h, ou le Huawei Mate 8 qui passe les 12h mais ce résultat reste cependant très autonome.

Enfin, côté qualité photo, on retrouve les mêmes qualités et des mêmes travers que ceux du P9, la partie optique étant similaire. En couleur, la qualité des deux capteurs de 12 mégapixels est bonne, mais reste encore en-dessous des meilleurs modèles du marché (on pense évidemment aux Galaxy S de Samsung ou au OnePlus 2). Mais le capteur monochrome conçu en partenariat avec le spécialiste Leica fait toujours de petits miracles pour les photos noir et blanc. Les amateurs du genre pourront donc se régaler.

le verdict

Malgré certaines améliorations, Huawei manque de peu sa cinquième étoile avec ce P9 Plus. L’écran et l’autonomie sont meilleurs que ceux du P9, mais le smartphone reste tout de même un cran en-dessous des rois de la catégorie en matière de format 5,5 pouces. Les amateurs de photo en noir et blanc seront en revanche toujours aussi ravis par le capteur monochrome de très bonne qualité.

 

source: 01NET.com

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply