Microsoft fait mieux qu’attendu, porté par le «cloud»

Microsoft fait mieux qu’attendu, porté par le «cloud»
Le PDG de Microsoft Satya Nadella. PHOTO ELAINE THOMPSON, ARCHIVES AP

Le groupe américain Microsoft a fait mieux que prévu au quatrième trimestre et sur son exercice annuel clos fin juin, une performance confirmant son virage réussi vers l’informatique dématérialisée, le « cloud ».

« Nous avons eu une année incroyable », a commenté le patron du groupe Satya Nadella, cité dans le communiqué.

Sur avril-mai-juin, correspondant au dernier trimestre de son exercice décalé 2017/18, le groupe a enregistré un bénéfice net en hausse de 10% à 8,9 milliards $. Ajusté et rapporté par action, référence en Amérique du Nord, il ressort à 1,13 $, au-dessus des attentes des analystes.

Sur l’ensemble de l’exercice, le résultat net est en baisse de 35% à 16,57 milliards, en raison d’une charge exceptionnelle liée à la réforme fiscale américaine fin 2017 qui a eu pour conséquence de modifier la présentation des comptes des entreprises américaines. Il aurait atteint environ le double sans cet élément exceptionnel.

Le chiffre d’affaires du dernier trimestre est en hausse de 17,5% à 30,08 milliards de dollars, mieux que prévu, tandis que sur l’année, il franchit la barre des 100 milliards $, à 110,36 milliards (+14%), là encore mieux qu’anticipé par les marchés.

La directrice financière Amy Hood a quant à elle souligné pour le dernier trimestre « des ventes exceptionnelles qui ont permis une croissance à deux chiffres dans toutes les divisions et des progrès solides dans nos activités stratégiques », notamment grâce à la progression de 53% du chiffre d’affaires du « cloud commercial », à 6,9 milliards.

Autre élément observé par les marchés, sa division « Cloud intelligent » a vu ses revenus trimestriels croître de 23% à 9,6 milliards. Sa plateforme Azure, à destination des entreprises, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 89%.

Le segment « informatique personnelle », qui comprend notamment le système d’exploitation Windows, la console de jeux XBox ou les tablettes Surface, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 17% à 10,8 milliards.

Cette publication faisait progresser le titre en Bourse, qui prenait 0,72% à 105,15 $ vers 17H00 dans les échanges électroniques suivant la clôture.

AFP San Francisco

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply