L’ONU met en garde contre les investissements dans les énergies fossiles

L’ONU met en garde contre les investissements dans les énergies fossiles
Titan, le projet d'Apple, a peut-être connu certaines embûches au fil des ans, mais le géant des technologies n'abandonne pas pour autant les transports autonomes. PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE MACCALLISTER HIGGINS

Titan, le projet automobile d’Apple, a peut-être connu certaines embûches au fil des ans, mais le géant des technologies n’abandonne pas pour autant les transports autonomes.

Dans une vidéo récemment publiée sur Twitter, on aperçoit une voiture autonome d’Apple à l’essai sur des routes publiques.

Il s’agit en fait d’un Lexus RX équipé de capteurs et de matériel de tiers. Selon le site web The Verge, le véhicule comprend six capteurs lidars et de nombreux radars et caméras. L’équipement sur le toit du VUS d’Apple semble plus encombrant que celui sur les voitures autonomes de Ford ou de Waymo, par exemple.

Photo tirée du compte Twitter de MacCallister Higgins.... - image 2.0

Photo tirée du compte Twitter de MacCallister Higgins.

La vidéo a été publiée par MacCallister Higgins, qui s’avère être le cofondateur de Voyage, une entreprise en démarrage dans le domaine de la conduite autonome. M. Higgins émet l’hypothèse que les ordinateurs ont été logés sur le toit avec les capteurs, plutôt que dans le coffre, comme c’est le cas dans d’autres voitures autonomes.

Bien des rumeurs entourent depuis longtemps la voiture autonome d’Apple, mais c’est seulement depuis quelques mois que l’entreprise a clarifié ses intentions.

Dans une entrevue accordée à Bloomberg et publiée en juin, Tim Cook, PDG d’Apple, a affirmé que l’entreprise travaillait sur des systèmes autonomes comme « technologie de base ». Cependant, il n’avait pas mentionné qu’il souhaitait construire sa propre voiture autonome.

Un permis a été accordé à Apple pour la mise à l’essai de véhicules autonomes en Californie au mois d’avril. Des documents concernant la technologie de conduite autonome d’Apple qui ont fuité ont révélé que le système autonome de l’entreprise comprenait un volant et des pédales

Pour visionner la vidéo, cliquez ici.

KELLY PLESKOT

 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply