Le bitcoin, au plus bas depuis février

Le bitcoin, au plus bas depuis février
Cette annonce survient quelques jours après de nouvelles attaques informatiques en Corée du Sud. PHOTO CHRIS HELGREN, REUTERS

Le cours du bitcoin, première et principale monnaie virtuelle, est tombé le 22 juin au plus bas depuis février, perdant plus de 8 % durant la séance, après que le régulateur japonais se soit penché sur plusieurs plateformes d’échange.

Vers 10 h 40, le cours de la cryptomonnaie valait 6 155,45 dollars pour un bitcoin, une heure après être tombé à 6 076,08 dollars, son plus bas niveau depuis le début de février, selon des chiffres agglomérés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

Pour les analystes, cette baisse est due au fait que les autorités japonaises ont envoyé des recommandations à six plateformes d’échanges, parmi les plus importantes du pays, leur demandant d’améliorer leur procédure.

« Afin de maximiser nos efforts pour construire un service approprié et améliorer les problèmes identifiés, nous avons volontairement et temporairement suspendu l’accueil de nouveaux clients », a annoncé la plateforme Bitflyer, concernée par les recommandations émises par le régulateur.

« Alors que cela peut frustrer les investisseurs et les enthousiastes du bitcoin, je vois en fait cela comme une nouvelle positive à long terme », a réagi auprès de l’Agence France-Presse Craig Erlam, analyste pour Oanda.

Un avis partagé par Naeem Aslam, analyste pour Think Markets, qui juge que « les régulateurs doivent s’assurer que les plateformes d’échange déploient le maximum de sécurité ».

Surtout après les nombreux piratages qui « endommagent la réputation du bitcoin », a-t-il souligné.

Cette annonce survient en effet à peine deux jours après une nouvelle attaque informatique en Corée du Sud.

Les pirates ont dérobé pour plus de 30 millions de dollars de cryptomonnaies sur Bithumb, ce qui avait fait plonger le cours avant une remontée progressive.

Neuf jours plus tôt, c’est une autre plateforme sud-coréenne, Coinrail, qui avait été piratée, pour un montant dérobé de l’ordre d’environ 48 millions de dollars, faisant brutalement chuter le cours du bitcoin de plus de 13 %. Les opérations de dépôt et retrait y sont toujours suspendues depuis.

Le bitcoin est une monnaie virtuelle lancée en février 2009 et qui ne valait que quelques cents à cette époque.

En 2017, elle a défrayé la chronique pour avoir connu une explosion de sa valeur, dépassant en décembre les 19 500 dollars pour un bitcoin, contre environ 1 000 dollars un an auparavant, avant que la bulle n’éclate.

AFP

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply