Cette puce ultrafine annonce les circuits électroniques souples

Cette puce ultrafine annonce les circuits électroniques souples
© Stefan Wachter

Des physiciens autrichiens ont fabriqué un microprocesseur d’une centaine de transistors qui ne mesure que quelques atomes d’épaisseur ! Cette puce préfigure l’essor de l’électronique « 2D ».

Une puce électronique ultrafine de seulement quelques atomes d’épaisseur et composée de 115 transistors vient d’être fabriquée par Thomas Mueller de l’Université technologique de Vienne et son équipe. Jusqu’à présent, on n’avait pas réussi à dépasser quelques transistors sur ce type de puce qualifiée de « 2D ». En cause, des problèmes électriques ou encore le choix des matériaux.

Ces difficultés sont désormais levées grâce à des transistors constitués d’une feuille de molybdène prise en sandwich entre deux couches d’atomes de souffre, le tout étant posé sur un substrat de dioxyde de silicium. « Cela faisait des années que je voulais réaliser cette expérience » se réjouit Thomas Mueller.

Elle peut être fabriquée avec les techniques industrielles existantes

La puce peut exécuter quelques calculs, récupérer et transmettre des données à des périphériques externes. Et surtout, elle peut être fabriquée avec les techniques industrielles existantes. « Il nous faut désormais parvenir à créer des puces aussi complexes que celles en silicium », explique le physicien, c’est-à-dire comportant au minimum plusieurs milliers de transistors. L’application la plus intéressante : la réalisation de circuits électroniques souples.

 

Stéphane Fay

Source : science&vie.com

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply