22e Sila: un premier projet algérien de numérisation de manuscrits

22e Sila: un premier projet algérien de numérisation de manuscrits

ALGER – Un centre privé de sauvegarde et de numérisation des manuscrits, premier du genre en Algérie, appelé La « Khizana algérienne du patrimoine », a organisé une exposition des catalogues numérisés de quinze bibliothèques traditionnelles au Sila (salon international du livre d’Alger) ouvert jusqu’à samedi.

Créé en 2015 par le spécialiste des manuscrits, Liamine Imekraz, le centre est une entreprise à but non lucratif, dédié à la préservation du patrimoine algérien manuscrit qui se propose de numériser les documents anciens pour en limiter la manipulation manuelle, a indiqué le promoteur de ce projet, rencontré dans les allés su salon du livre.

La « Khizana algérienne du patrimoine » propose les catalogues numérisés de 15 bibliothèques dont « La bibliothèque de cheikh Mohamed Ben Abderrahmane Eddissi » de Msila (15000 fichiers), « Khizanat Mohamed el Aalem Benabdelkebir El Metarfi » d’Adrar (42000 fichiers), ou encore la « khizana du cheikh Mohamed El Hassen Ben Mohamed Ben Malek » d’Adrar (60190 fichiers).

La numérisation se fait, « sur place, avec un matériel léger » et après accord des propriétaires des khizanate par des universitaires, a-t-il expliqué.

 

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply