Poutine affirme que la Russie veut tourner la page du dopage aux Olympiques

Poutine affirme que la Russie veut tourner la page du dopage aux Olympiques
Vladimir Poutine PHOTO ALEXEY NIKOLSKY, AFP/SPUTNIK

Tout en qualifiant le principal témoin de l’Agence mondiale antidopage d’individu dérangé, Vladimir Poutine a déclaré qu’il espérait que la Russie pourrait bientôt tourner la page aux années de scandales de dopage.

Ce sont 168 athlètes russes qui participeront aux Jeux olympiques de PyeongChang sous un drapeau neutre à la suite des sanctions dans la foulée du scandale de dopage.

«J’espère que la page sera tournée, et d’ailleurs, dans un avenir rapproché», a déclaré le président russe lors d’un rassemblement de ses partisans à Moscou dans la foulée des élections présidentielles de mars.

Poutine a toutefois continué de dépeindre la Russie comme une victime de l’intrigue politique destinée à ternir la réputation de ses athlètes. Les vrais problèmes de dopage en Russie, a-t-il dit, ont été exagérés pour des raisons politiques en utilisant des preuves suspectes.

Il a réservé des remarques cinglantes à Grigory Rodchenkov, l’ancien responsable du laboratoire antidopage de Moscou, qui a dévoilé les détails du programme de dopage et les dissimulations pendant plusieurs années sur les ordres des fonctionnaires du gouvernement russe.

Se référant à lui comme «ce fou de Rodchenkov», Poutine a déclaré qu’il était un témoin peu fiable qui «devrait être mis en prison». Il a également réitéré une déclaration qu’il a faite le mois dernier que Rodchenkov, qui est sous la protection des témoins aux États-Unis et dit craindre pour sa vie, est «sous le contrôle des services secrets américains».

Poutine a également appelé les athlètes russes à se soumettre aux règlements du Comité international olympique aux Jeux de PyeongChang. Le CIO a demandé aux Russes de concourir avec des uniformes sans symboles nationaux et les empêche de faire des gestes comme de prendre un drapeau national des mains de spectateurs pour célébrer.

Le CIO a été critiqué par certains responsables sportifs russes ces dernières semaines lorsque certains espoirs de médaille de haut niveau n’ont pas franchi son processus de sélection. Poutine a toutefois déclaré que la Russie continuerait à travailler avec les organisations sportives internationales.

Un athlète russe qui n’a pas reçu d’invitation du CIO, le champion du monde de biathlon Anton Shipulin, était dans le public en compagnie du boxeur Alexander Povetkin, qui a perdu deux fois ses titres après des contrôles antidopage positifs.

JAMES ELLINGWORTH
Associated Press
Moscou

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply