Football : l’USM Alger en passe de rater son deuxième challenge de la saison

Football : l’USM Alger en passe de rater son deuxième challenge de la saison
Photo APS

ALGER – L’USM Alger, le champion d’Algérie en titre, est en passe de rater son deuxième challenge de la saison après s’être incliné sur le terrain du CS Constantine (1-0), jeudi dans le cadre de la 19e journée du championnat de Ligue 1 de football.

Les Rouge et Noir sont déjà sortis de la course en Coupe d’Algérie, qui constituait l’un de leur trois paris de la saison, et occupent désormais la sixième position au classement avec 27 points, distancés de sept unités par le leader, le MC Alger.

Et même si l’USMA compte deux matchs en moins (le leader en a un), ses chances de se relancer dans la course au titre restent minimes au vu de cette nette régression de leur niveau depuis quelque temps, estiment les observateurs.

Une baisse de régime inquiétante, d’autant plus que l’équipe s’apprête, dans les prochaines semaines, à faire son entrée en lice dans la Ligue des champions d’Afrique, une épreuve où elle vise carrément le trophée, selon les propos de son président, Rebouh Haddad, après avoir perdu la finale de la même compétition lors de l’édition de 2015.

Il s’agit aussi du dernier challenge restant aux coéquipiers du gardien de but, Mohamed Lamine Zemamouche, pour sauver leur saison. Mais pour espérer ressurgir, l’entraineur belge de l’équipe, Paul Put, a vraiment du pain sur la planche.

Les spécialistes notent, en effet, cette soudaine stérilité qui touche le secteur offensif des gars de  »Soustara », relégués à la deuxième position au classement des meilleurs attaques que domine depuis jeudi l’USM Bel Abbès.

Les poulains de l’ancien sélectionneur du Burkina Faso sont restés muets lors de leurs trois précédents matchs en championnat, trois matchs au cours desquels l’USMA n’a glané qu’un seul point, de surcroît à domicile (nul et deux défaites).

Pourtant, les Usmistes ont profité de la trêve hivernale pour effectuer un stage de deux semaines à Sousse (Tunisie), pendant lequel Put a convié ses joueurs à un travail intense.

Seulement, au cours de ce regroupement, plusieurs éléments ont contracté des blessures, « et l’équipe est en train d’en payer les frais », justifie le technicien belge, qui regrette au passage le « manque d’efficacité » par lequel ses joueurs continuent de s’illustrer depuis quelque temps.

Troisième entraineur de l’USMA cette saison, Put risque de connaître le même sort que ses prédécesseurs, Adel Amrouche et le Français Jean-Michel Cavalli, s’il ne redresse pas la barre..et vite.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply