Challenge Sahari international: la Fédération satisfaite du déroulement de la 4e édition

Challenge Sahari international: la Fédération satisfaite du déroulement de la 4e édition
APS

GHARDAIA – Le président intérimaire de la Fédération algérienne de sports mécaniques (FASM), Amir Benomar, a exprime mardi sa satisfaction pour le bon déroulement de la 4e édition du Rallye d’Algérie « Challenge Sahari international », marqué notamment par l’utilisation pour la première fois du système de localisation à distance (GPS) de marque Stella.

« Nous avons rencontré quelques difficultés pour l’application du système de localisation à distance (GPS) de marque Stella, lors de la première étape de cette édition, mais nous sommes parvenus par la suite à maitriser son fonctionnement », a déclaré Benomar lors d’un point de presse.

« Les opérations de contrôle sont réussies grâce à ce système, mais nous avons constaté que certains pilotes algériens ne maitrisent pas encore le -Read book-, qui répond aux normes internationales et préparé électroniquement par le système Stella », a-t-il ajouté.

Le président de la FASM a également indiqué que l’objectif de la Fédération est de réussir cette édition au niveau technique. « Les échos positifs qui nous parviennent prouve que nous progressons notamment grâce à l’utilisation du système Stella qui procure des indications précises sur les concurrents dans le Sahara, à l’instar du système Okawa utilisé lors de l’édition 2016 », a-t-il expliqué.

Lors de sa rencontre avec la presse, Benomar a également fait savoir que la FASM a été approchée par un grand constructeur automobile allemand pour étudier les moyens d’organiser un rallye en Algérie sous l’égide de cette marque, à l’image d’une course aux Emirats arabes unis.

La 5e étape du Rallye « Challenge Sahari international », s’est disputée mardi entre  Timimoun et El-Ménéa sur une distance de 344 km.

Selon le directeur technique et administratif du Rallye Rachid Medad le parcours qui a été emprunté  par les pilotes est varié, étant formé de dunes tantôt petites et tantôt grandes, avec parfois des passages sablonneux plus ou moins rapides, permettant aux participants de récupérer leurs efforts.

Les pilotes ont parcouru une distance 344 km comptabilisés techniquement par chronomètre, alors que les 55 km sur une piste goudronnée sont hors compétition.

Outre les 129 algériens, cette 4e édition du Rallye « Challenge Sahari international » dédiée à la mémoire du président de la fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) Chihab Baloul, décédé en septembre dernier, enregistre la présence soixante-deux (62) pilotes étrangers représentants 7 pays : la Libye (7 participants), la Turquie (2 participants), la Grande-Bretagne (4 participants), le Portugal (8 participants), l’Espagne (1 participant), l’Italie (23 participants), la France (17 participants).

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply