Yennayer à Moscou: les Algériens bravent le froid et célèbrent l’événement

Yennayer à Moscou: les Algériens bravent le froid et célèbrent l’événement
Photo APS

MOSCOU – La communauté algérienne de Moscou, constituée essentiellement de jeunes étudiants, a célébré mercredi soir dans la pure tradition algérienne, la fête de Yennayar, se replongeant le temps d’une soirée dans l’ambiance  des fêtes algériennes.

La joie se lisait sur les visages des convives, contents de se retrouver ensemble — une fois n’est pas coutume– pour célébrer cette fête ancestrale marquant le passage à l’An 2967 du calendrier amazigh.

Sur fond de musique du terroir, ils ont notamment savouré un délicieux couscous que les organisateurs ont tenu à inscrire au menu du jour, vu la symbolique de ce plat traditionnel dans les us et coutumes algériennes.

« Nous sommes vraiment contents. C’est un jour spécial qui nous permet de décompresser, après une longue journée à l’université », a indiqué à l’APS, un jeune étudiant présent à cette occasion.

Munis de leurs Smartphones, les jeunes algériens se prenaient, de temps à autre, en photos pour les poster ensuite sur leur page Facebook, histoire de les partager avec leurs amis, mais également pour réconforter leurs parents et leur montrer que, eux aussi, même loin du pays, ont fêté Yennayer.

L’initiateur de cette soirée, Salem Ammour, résident à Moscou, s’est dit « fier de fêter Yennayer entre Algériens, et permettre les retrouvailles entre amis qui ne se voient que rarement, en raison de leurs obligations professionnelles ou leurs études ».

De son côté, Rachid Mendil, établi à Moscou depuis une trentaine d’année, a souligné l’importance de cette fête qui « représente un pan de l’identité et du patrimoine algériens et qu’il faudra préserver ».

La soirée organisée dans un restaurant situé à l’intérieur du campus de l’université « Amitié des peuples » de Moscou, s’est déroulée dans une ambiance chaude, contrastant avec le froid glacial sévissant actuellement dans la capitale russe.

Finie la soirée, les convives se sont quittés tout en espérant un prochain rendez-vous aussi convivial, qui les retrempera, à nouveau, dans l’ambiance du pays.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply