Consolider la crédibilité du CRA par la transparence de ses actions de solidarité

Consolider la crédibilité du CRA par la transparence de ses actions de solidarité
Photo APS

SOUK-AHRAS – La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saida Benhabyles, a mis l’accent lundi, à Lahdada (Souk-Ahras), sur l’importance de « consolider la crédibilité » de son organisation humanitaire en faisant preuve de transparence absolue autour de toutes ses actions de solidarité.

Inspectant le centre social et de secours de Lahdada, à l’occasion de la célébration des événements de Sakiet Sidi Youcef qui ont eu lieu le 8 février 1958, Mme Benhabyles a estimé que le CRA doit être « un bras humanitaire et non un fardeau pour l’Etat », soulignant qu’à défaut de compter sur l’argent de l’Etat, le CRA œuvre à inculquer une culture sociale et solidaire, en faisant appel aux bienfaiteurs et à leur générosité.

Dans ce sens, un espace moral, réunissant les références religieuses, culturelles et historiques, sera prochainement créé sous l’appellation « Les amis du Croissant-Rouge algérien », a-t-elle indiqué, avec comme unique vocation la perpétuation et la diversification des formes de solidarité entre l’ensemble des franges et composantes de la société, sous le slogan de « la culture au service de l’humanité ».

La présidente du CRA a, dans ce contexte, affirmé que l’idée de créer cet espace a été bien accueillie par le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, ajoutant que le CRA dispose d’ambassadeurs de bonnes intentions à l’instar de l’athlète Toufik Makhloufi et des footballeurs comme Antar Yahia et Mehdia Lahcen.

Notant que les Algériens ont été animés de tout temps, et en toutes circonstances, d’une générosité et d’une convivialité légendaire, la présidente du CRA a, par ailleurs, confirmé que l’objectif principal de cette organisation caritative, consiste à atteindre les zones les plus reculées de l’Algérie profonde pour mener des actions volontaires et un engagement en faveur des plus vulnérables.

La même responsable a qualifié le CRA de Souk-Ahras de « véritable modèle » en termes de structures et d’agencements d’accueil, révélant à l’occasion que cet organisme sera prochainement renforcé par la construction à Alger d’un dépôt d’une superficie de 6 mille mètres carrés, doté de plusieurs compartiments, notamment des chambres de refroidissement.

Assurant que le CRA est un espace ouvert à tous les Algériens imprégnés, de longue date, de valeurs telles la solidarité et le patriotisme, Mme Benhabyles a appelé à davantage d’efforts en vue de conserver la dignité du citoyen à la faveur d’une cohésion communautaire.

Au cours de sa visite d’inspection au centre social et de secours de Lahdada, la même responsable a également mis en avant la complémentarité de ce centre aux efforts déployés par l’Etat visant le développement des zones de la bande frontalière, avant de donner le coup d’envoi à une campagne de collecte de sang et de distribution de cadeaux aux enfants, en plus de l’octroi d’aides à quelques familles nécessiteuses.

Le centre social et de secours de Lahdada comprend une unité médicale, une crèche, un atelier de couture ainsi qu’un dépôt régional et un abri comprenant douze (12) lits.

Auparavant, la présidente du CRA a inspecté le nouveau centre social de la commune d’Oum Laâdhaim qui cristallisera, a-t-elle ajouté, les initiatives de solidarité au profit des catégories déshéritées, tout en consolidant les autres structures de CRA de Souk-Ahras.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply