Accidents de la route: les conducteurs des bus de transport de voyageurs responsables à raison de 3%

Accidents de la route: les conducteurs des bus de transport de voyageurs responsables à raison de 3%
Photo APS

ALGER – Le chargé des activités au centre national de la  prévention et de la sécurité routière, Ahmed Nait Hocine, a annoncé lundi à Alger, que les conducteurs des bus de transport de voyageurs étaient responsables à raison de 3% des accidents de la circulation survenus en 2016.

Les statistiques réalisées par les services de la Gendarmerie nationale et de la Protection civile sur le type de véhicules impliqués dans les accidents de la circulation révèlent que les conducteurs de bus de transport de voyageurs en sont les auteurs avec un taux de 3%, a déclaré M. Nait Hocine à la presse à l’occasion du lancement de la campagne nationale de sensibilisation en direction des conducteurs concernés.

Il a précisé à ce propos, que « même si le taux reste faible, les conséquences sont elles, désastreuses au regard du nombre de décès notamment à bord des bus faisant les longs trajets », estimant nécessaire de « rappeler la responsabilité qui leur incombe ».

M. Nait Hocine a rappelé également, que les chiffres sur les accidents de la route en 2016 font ressortir « un net recul des indicateurs de la sécurité routière avec 28856 accidents de la route qui ont fait 3 992 morts soit une réduction de 13% par rapport à 2015 », soulignant que « les résultats sont positifs mais insuffisants ».

Il a affirmé en outre, que la campagne de sensibilisation lancée au niveau des gares routières à travers l’ensemble du territoire national tendaient à « sensibiliser les conducteurs de bus de transport de voyageurs au respect du code de la route et à la nécessité de s’informer sur les conditions climatiques notamment en cette saison connue pour ses perturbations qui influent sur l’état des routes ».

Le lancement de la campagne a été donnée au niveau de la gare routière de transport de voyageurs de Kharouba (Alger) où des dépliants ont été distribués aux conducteurs de bus pour leur rappeler le respect de la distance de sécurité, le contrôle des véhicules et de la vitesse tolérée.

Concernant le code de la route adopté récemment par le parlement, M. Nait Hocine a insisté sur l’importance de coordonner les efforts entre les différents secteurs concernés afin de trouver les solutions idoines en matière de sécurité routière.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply