Un remède contre l’asthme?

Un remède contre l’asthme?
PHOTO ARCHIVES / AGENCE QMI

Des chercheurs de l’Université de Southampton au Royaume-Uni auraient découvert qu’en bloquant le détachement d’une enzyme du gène ADAM33 dans les voies respiratoires, ils pourraient prévenir les crises d’asthme. 

Le détachement de cette enzyme affecte les poumons et réduit l’efficacité des fonctions respiratoires chez les personnes souffrant d’asthme.

Cependant, des chercheurs basés au Royaume-Uni ont découvert que s’ils bloquaient le gène ADAM33, qui est impliqué dans le développement de l’asthme, l’obstruction des voies respiratoires, l’inflammation et l’irritation en seraient réduites, comme le mentionne ITV.

«Cette découverte modifie radicalement notre compréhension de l’asthme. Pendant des années, nous avons cru que l’obstruction des voies respiratoires était le résultat d’une inflammation causée par une allergie, mais notre recherche nous démontre que ce n’est pas tout à fait le cas. En bloquant l’activité d’ADAM33, nous pourrions prévenir l’asthme. L’obstruction causée par ce gène réduit la capacité des poumons de fonctionner normalement, et les traitements actuels ne permettent pas tous de prévenir cette condition. Or, bloquer la réaction introduite par le gène ADAM33 pourrait réduire le développement de l’asthme, qui affecte plus de 5,4 millions de personnes au Royaume-Uni», explique le chercheur Hans Michel Haitchi.

Une recherche qui donne de l’espoir

La directrice de la recherche d’Asthma UK, Samantha Walker, a décrit la recherche comme étant prometteuse.

Elle espère que cette découverte permettra de développer un remède pour la personne sur 11 affectée par l’asthme au Royaume-Uni: «Chaque jour, trois personnes meurent d’une crise d’asthme. Il s’agit d’un pas dans la bonne direction et il faut investir dans ces recherches. Pour des centaines de milliers de personnes asthmatiques, leurs traitements ne fonctionnent pas vraiment. Cette découverte nous permettra d’explorer différentes avenues afin de développer des remèdes qui fonctionnent.»

 

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply