Stress, sport, café… Quels sont leurs vrais effets sur l’hypertension ?

Stress, sport, café… Quels sont leurs vrais effets sur l’hypertension ?

Si les médicaments restent la meilleure stratégie pour faire baisser la tension, une bonne hygiène de vie joue aussi un rôle important. Mais quels facteurs prendre en compte ? Le point en huit questions.

Même si les résultats varient d’une personne à l’autre, chez celles atteintes d’hypertension légère et dont le premier chiffre ne dépasse pas d’un point la normale, faire une sieste, bouger, perdre les kilos superflus et conserver son poids de forme tout en limitant le sel peut permettre de retarder la prise de traitement d’au moins quelques mois. Les hypertendus modérés à sévères, s’offrent, eux, au mieux, la possibilité de prendre un médicament en moins chaque jour.

1. Les boissons gazeuses augmentent la tension. Vrai ou faux ?

Vrai et Faux. « Une étude a montré que le risque d’hypertension était augmenté de 10 % chez ceux qui boivent plus de cinq canettes de soda par jour, dit Jean-Jacques Mourad. Mais une augmentation de seulement 0,2 point du premier chiffre de tension a été constatée. » Mais d’autres facteurs sont peut-être en cause.

« Les grands consommateurs de sodas sont plus souvent en surpoids, un facteur connu pour accroître la pression artérielle », poursuit Jean-Jacques Mourad. En revanche, les eaux pétillantes qui contiennent de grandes teneurs en sel (Badoit, St-Yorre, Vichy Célestins, Quézac) font bien grimper la tension. Les médecins conseillent les eaux dont la teneur en sodium ne dépasse pas 100 mg/l (San Pellegrino, Salvetat, Perrier).

2. Faire une sieste protège le cœur. Vrai ou faux ?

Vrai. Selon une étude dévoilée lors du congrès de la Société européenne de cardiologie en août 2015, dormir 20 minutes pendant la journée abaisse de 0,6 point le premier chiffre de tension (de 15,8 à 15,2 par exemple). Ce bénéfice se prolonge la nuit.

« Quand on dort, l’organisme se met au repos. Les hormones qui élèvent la tension sont produites en moins grande quantité », dit le Pr Jean-Jacques Mourad, cardiologue.

3. Le café est à éviter en cas d’hypertension. Vrai ou faux ?

Faux. Les études ne cessent de se succéder au sujet de son potentiel effet néfaste sur le cœur… et de se contredire !

« La caféine peut provoquer de la tachycardie mais il n’a pas été montré qu’elle élève la tension artérielle ».

Il est donc permis d’en consommer, avec modération bien sûr… Soit pas plus de 4 tasses par jour.

4. Le stress fait grimper la tension. Vrai ou faux ?

Vrai. Confronté à un stress, le corps déverse dans le sang de l’adrénaline et du cortisol, deux hormones qui entraînent la contraction des vaisseaux et accélèrent les battements du cœur. Cette réaction est transitoire : une fois la situation stressante passée, la tension retrouve sa valeur habituelle. Elle n’affecte donc pas l’hypertension.

Mais lorsque le stress s’installe dans nos vies, comme au travail où les contraintes sont multiples (manque de temps, climat tendu…), il contribue aussi à élever la tension de quelques dixièmes de point selon les personnes et le niveau de stress ressenti. Une hausse qui se poursuit de retour à la maison, et même la nuit. « La pratique du yoga, comme d’autres techniques de relaxation, ont toutefois fait leurs preuves pour limiter les effets du stress », souligne Jean-Jacques Mourad

5. Bouger permet de garder plus des artères en bonne santé. Vrai ou faux ?

Vrai. 20 minutes d’activité physique par jour, trois fois par semaine, contribue à abaisser la tension.

« Mais il ne faut surtout pas passer du canapé au squash parce qu’on en a fait il y a 20 ans, prévient Jean-Jacques Mourad. Il faut s’y mettre progressivement et préférer des activités d’endurance comme la natation, la course à pied ou le vélo. L’idéal est d’arriver à un état d’essoufflement sans le dépasser. »

L’activité physique stimule et assouplit les artères. Après trois à six mois, on peut abaisser le premier chiffre de tension de 0,7 point et le second de 0,5 point. Un bonus qui se prolonge aussi longtemps que l’on conserve le rythme !

A lire aussi : L’activité physique, le moyen le plus efficace pour rester jeune

6. Perdre du poids aide au contrôle de l’hypertension. Vrai ou faux ?

Vrai. Perdre 5 kilos permet d’abaisser la tension d’environ 0,4 point pour les deux chiffres. À condition de garder un poids stable. L’idéal est de conserver
un indice de masse corporelle inférieur à 25.

On peut aussi mesurer son tour de taille : il ne doit pas dépasser la moitié de la taille en centimètres.

7. L’ail et les aliments riches en potassium sont les alliés des artères. Vrai ou faux ?

Faux. Des études se sont penchées sur de potentiels effets bénéfiques de l’ail sur l’hypertension, sans pouvoir le confirmer. Il en est de même pour les aliments riches en potassium, censés contrebalancer les effets du sel.

8. Sel et hypertension ne font pas bon ménage. Vrai ou faux ?

Vrai. Une consommation excessive de sel augmente le volume du liquide dans lequel baignent les cellules, ce qui fait grimper la tension. Les médecins conseillent de ne pas dépasser les 6 g de sel par jour mais il est difficile de connaître la quantité que l’on avale.

L’idée est de retirer la salière de la table et de faire attention au sel caché dans les produits industriels. Réduire ainsi sa consommation de sel permet non seulement d’abaisser la tension de 0,7 point pour le premier chiffre et de 0,4 point pour le second, mais rend aussi les médicaments plus efficaces.

Auteur: Oriane Dioux
Consultant(s): Pr Jean-Jacques Mourad, cardiologue, hôpital Avicenne, Bobigny
Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply