Qui est sujet aux apnées du sommeil ?

Qui est sujet aux apnées du sommeil ?
© ElizabethHunter/HSNewsBeat

Le surpoids, la cigarette et l’alcool sont les principaux facteurs de risque des apnées obstructives qui perturbent le sommeil de 5 % de la population.

Les hommes (deux fois plus nombreux que les femmes) en surpoids, qui ronflent, fument et boivent de l’alcool constituent le profil type des personnes qui en souffrent. Il y a de fortes chances pour que leur langue ou leurs amygdales soient particulièrement grosses et qu’ils présentent une rétromandibulie (mâchoire un peu reculée). Combinés à un affaissement des muscles du pharynx et de la langue pendant le sommeil, ces facteurs font le lit des apnées obstructives dont souffrent 5 % des Français.

Des centaines de microréveils au cours d’une nuit

Le dormeur cesse de respirer pendant quelques secondes, et son cerveau doit le réveiller pour qu’il reprenne son souffle. Le seul moyen de poser un diagnostic sur cette pathologie est de passer une ou plusieurs nuits appareillé chez soi ou dans un centre spécialisé. En raison des dizaines de microréveils qu’il déclenche chaque heure, ce trouble nocturne engendre en effet des pathologies diurnes : somnolence, maux de tête, troubles de l’humeur, dépression…

 

Adeline Colonat

Source : science&vie.com

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply