Pardonner est bon pour la santé

Pardonner est bon pour la santé
Crédit photo: santemagazine.fr

Des chercheurs américains ont découvert un lien entre une bonne santé mentale et la tendance à pardonner. Et n’importe qui peut y arriver.

 

Apprendre à se pardonner soi-même et à pardonner les autres peut nous protéger du stress associé aux maladies mentales, d’après une étude publiée par la revue Journal of Health Psychology. Les chercheurs du Luther College, aux Etats-Unis, ont essayé de comprendre l’impact du stress sur la santé mentale des personnes qui ont tendance à pardonner plus ou moins facilement. Ils ont donc demandé à 148 jeunes adultes de répondre à un questionnaire à ce sujet.

Pas de grande surprise : les personnes les plus exposées au stress au cours de leur vie sont plus à risque de troubles physiques et psychiques. Mais savoir pardonner semble réduire ce risque à zéro. « Si vous ne disposez pas de ce réflexe, vous sentirez les effets du stress d’une façon plus brutale, sans l’atténuer », explique Loren Toussaint, auteure principale de ces travaux.

Une tendance qui se travaille

La raison pour laquelle le pardon protège une personne des maladies liées au stress reste difficile à déterminer. Les scientifiques suggèrent que le fait de savoir pardonner pourrait être associé à une meilleure capacité d’adaptation et à une meilleure gestion du stress. Le nombre de participants à ce test étant plutôt limité, d’autres recherches seront nécessaires pour mieux comprendre les enjeux du pardon.

Les chercheurs tiennent toutefois à rappeler que cette capacité est un trait de la personnalité qui s’apprend et se travaille. De nombreux psychologues y font d’ailleurs référence pendant leurs séances, et des techniques comme la méditation pendant apporter une aide importante.

Elena Bizzotto

santemagazine.fr

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply