L’exercice réduirait le risque de cinq maladies chroniques

L’exercice réduirait le risque de cinq maladies chroniques
Le niveau d'activité physique hebdomadaire devrait être jusqu'à cinq fois plus élevé que ce qui est actuellement recommandé pour réduire de manière importante le risque de souffrir de ces cinq maladies, ont dit les auteurs.

Un niveau élevé d’activité physique chaque semaine réduit le risque de souffrir de cinq maladies chroniques courantes, selon des chercheurs australiens et américains.

Ces maladies sont les cancers du sein et de l’intestin, le diabète, les problèmes cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

L’impact bénéfique de l’exercice physique sur la santé est solidement documenté et l’Organisation mondiale de la Santé recommande de bouger pendant un minimum de 600 minutes d’équivalent métabolique (MET) par semaine.

Les chercheurs australiens et américains ont épluché 174 études publiées entre 1980 et 2016 pour examiner le lien entre l’activité physique et ces cinq problèmes chroniques. Ils ont constaté qu’un niveau élevé d’activité réduisait le risque de souffrir des cinq problèmes.

La plupart des bienfaits correspondaient à entre 3000 et 4000 MET d’exercice par semaine. On peut atteindre 3000 MET en combinant différentes activités: gravir un escalier pendant dix minutes, passer l’aspirateur pendant 15 minutes, faire du jardinage pendant 20 minutes, courir pendant 20 minutes, et marcher/pédaler pendant 25 minutes.

Cela démontre que le niveau d’activité physique hebdomadaire devrait être jusqu’à cinq fois plus élevé que ce qui est actuellement recommandé pour réduire de manière importante le risque de souffrir de ces cinq maladies, ont dit les auteurs.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical The BMJ.

 

La Presse Canadienne
Lapresse.ca
Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply