Le virus Zika pourrait subsister dans les yeux

Le virus Zika pourrait subsister dans les yeux
AP

Le Zika pourrait subsister dans les yeux, selon des expériences sur des souris qui expliqueraient pourquoi des malades infectés par ce virus développent des maladies oculaires et peuvent dans certains cas rares devenir aveugles. Ce sont les conclusions d’une étude publiée mardi dans la revue américaine Cell Reports, qui décrit les effets du Zika sur les yeux de foetus de souris, de souriceaux et d’animaux adultes.

Les scientifiques prévoient de compléter leur étude par des recherches sur des patients.

« Notre recherche suggère que les yeux peuvent être un réservoir pour le virus Zika », explique le Dr Michael Diamond, professeur à la faculté de médecine de l’université Washington à St. Louis (Missouri), co-auteur des travaux.

« Nous devons vérifier si des personnes infectées par le Zika ont le virus dans leurs yeux et combien de temps il peut y subsister », ajoute-t-il.

Le Zika provoque des symptômes bénins voire indétectables chez la plupart des personnes. Il peut toutefois entraîner de graves malformations cérébrales chez le foetus, dont la microcéphalie, un développement insuffisant du cerveau.

Un tiers des nouveaux-nés infectés dans le ventre de leur mère ont des signes de maladie oculaire comme une inflammation du nerf optique, des dommages de la rétine voire une cécité.

Chez les adultes, le Zika peut provoquer de la conjonctivite, une irritation des yeux et dans certains cas rares de l’uvéite, une baisse de la pression intraoculaire qui peut provoquer une cécité irréversible.

Une infection des yeux par ce virus ouvre la possibilité que des personnes puissent être infectées par un simple contact avec des larmes.

 

AFP

lalibre.be

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply