Le goûter donné aux enfants constitue un « danger » pour leur santé

Le goûter donné aux enfants constitue un « danger » pour leur santé
Photo APS

ALGER- Le chef de service pédiatrie au niveau de l’établissement hospitalo-universitaire Nafissa Hamoud (Ex Parnet) Professeur Zakia Arada, a mis en garde mercredi à Alger, contre le danger que constitue le goûter consommé par les enfants à l’école pendant la recréation pour leur santé.

Le professeur Arada a affirmé au cours d’une journée d’étude sur la santé scolaire en Algérie que le goûter que donnent certains parents à leurs enfants constitue un « danger » pour leur santé.

La spécialiste a indiqué que la consommation par l’enfant de quantités importantes de sucreries, matières grasses et produits conservateurs l’expose à l’obésité et à des maladies chroniques graves telles que le diabète, les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle et le cancer.

Elle a également recommandé aux parents d’encourager leurs enfants à consommer, pendant la recréation, des fruits et des produits laitiers au lieu des « chips », sucreries, jus et boissons gazeuses et toute autre produit inutile à sa croissance mentale et physique.

Concernant la santé scolaire, la spécialiste a mis en exergue le nombre d’unités et de moyens mobilisés par l’Etat pour prendre en charge la santé de l’élève durant les trois cycles, insistant sur le rôle des parents qui doit être complémentaire à celui de ces unités.

Elle a rappelé par ailleurs les différentes maladies diagnostiquées par les unités de dépistage et de suivi (UDS), dont certaines nécessitent un suivi de courte durée, à l’image des caries dentaires, la baisse de la vue, la difficulté de concentration à l’école, l’énurésie, tandis que d’autres nécessitent un suivi de longue durée telles que l’épilepsie, le diabète, l’asthme, les maladies du rein, des os et du sang.

Pour rappel, le rapport du ministère de la santé pour l’année scolaire 2015/2016 avait indiqué que les unités de dépistage ont assuré des consultations au profit de plus de 8 millions d’élèves tous cycles confondus, soit 95% des scolarisés dans plus de 26.000 établissements scolaires.

le staff médical ayant assuré ces consultations englobe près de 6.000 médecins dont des généralistes, des chirurgiens dentistes et des psychologues.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply