La vitamine B3, un allié efficace contre les fausses couches

La vitamine B3, un allié efficace contre les fausses couches

Des chercheurs australiens ont identifié une mutation génétique pouvant provoquer des fausses couches et des handicaps à la naissance. La vitamine B3 serait suffisante pour résoudre le problème.

Et si le nombre de fausses couches et de malformations à la naissance pouvait être réduit à l’aide d’un simple supplément en vitamine B3 ? C’est ce qu’une étude publiée par la revue New England Journal of Medicine laisse entendre. Les chercheurs du Victor Chang Cardiac Research Institute, en Australie, estiment que leurs travaux donnent à la fois la cause et l’éventuelle solution aux problèmes de naissance qui touchent des millions de femmes et de fœtus dans le monde entier.

Au cours de 12 ans de recherches, l’équipe a analysé les gènes de familles de souris particulièrement touchées par les fausses couches et les handicaps de naissance. Les scientifiques ont ainsi repéré des mutations génétiques au niveau de la molécule nicotinamide adénine dinucléotide (NAD). Ils se sont aperçus que cette molécule a besoin d’un taux suffisamment élevé de vitamine B3 (présente dans la viande et dans les légumes) pour fonctionner et pour participer au développement des embryons.

Vérifier les dosages

« Avant l’introduction de vitamine B3 dans l’alimentation des mères souris, soit les embryons étaient perdus lors d’une fausse couche, soit ceux qui naissaient souffraient d’importants handicaps », expliquent les auteurs de l’étude. « Une fois l’alimentation changée, les fausses-couches et handicaps de naissance ont été totalement évités. »

Mais la prudence reste de mise : ces résultats n’ont pas encore été vérifiés chez l’être humain, et les doses de suppléments utilisées pour l’étude étaient très élevées. Les effets secondaires de ce dosage doivent être analysés, ainsi que la façon dont chaque femme enceinte est susceptible d’absorber cette vitamine. Pour le moment, les chercheurs conseillent de se limiter aux multivitamines spécifiques pour la grossesse. Ils espèrent pouvoir mettre au point un test capable de repérer les femmes ayant une déficience de NAD pour leur proposer des suppléments de vitamine B3.

 

Source : santemagazine.fr

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply