Et si manger gras ne faisait pas grossir ?

Et si manger gras ne faisait pas grossir ?

Le gras a une très mauvaise réputation aujourd’hui et cela depuis les années soixante. Plusieurs études ont effectivement conclu que la graisse causait de l’obésité,  des maladies cardiovasculaires, des AVC, de la goutte, et du cholestére. Ces études sont remises en cause par un nouveau courant de scientifique. Car selon eux, pour rester mince, il faut manger gras ! Cela résonne mal dans votre tête ? On vous explique tout !

Plus la peine de cuire vos légumes à la vapeur  ou de manger des salades sans vinaigrette pour éviter de mettre de l’huile. Plus besoin de manger sans beurre ni huile sous prétexte de protéger nos artères des cailloux de sang, et inutile aussi de vous ruiner pour acheter des cuiseurs qui vous éviteront de mettre quelques gouttes d’huile dans vos plats. Le gras est nécessaire et bon pour notre organisme.

Le corps a constamment besoin de nutriments pour  se développer,  se régénérer,  se réparer, se défendre, se dépenser et  tout simplement fonctionner. Ces nutriments sont les protéines, les lipides (le fameux gras !) et les glucides. Si les glucides sont utilisés comme de l’énergie, les lipides quant à eux sont utilisés pour construire les cellules de différents tissus et dont le muscle. Un gramme de lipide équivaut  9 calories, le plus calorique de tous, un gramme de glucide équivaut  seulement 4 calories : il est plus facile de dépasser son apport calorique journalier avec du gras qu’avec du sucre.

Les lipides à quoi cela sert ?

Les lipides participent à la construction du stock d’énergie pour le corps, ils participent également à la fabrication des hormones, et sont des constituants importants pour nos membranes et notre système nerveux. Pour être en bonne santé il est donc conseillé de manger entre 35% et 40% de gras.

Rappelons que les lipides apportent plus de calories ( 1g de lipide = 9 Calories), c’est la raison pour laquelle  tout le monde a tendance à supprimer le gras, dès le début d’un régime.

Les différents gras :

On ne parle plus de gras, mais d’acide gras. Il existe les acides gras  saturés,  les acides gras mono-insaturés ou  encore les acides gras poly-insaturés. Mais lesquels choisir ?  Nous allons essayer de vous faciliter les choses afin que vous puissiez nous suivre. Vous avez surement dû entendre parler des graisses néfastes, des mauvaises graisses, des graisses neutres et enfin des bonnes graisses. Voici quelques explications pour que vous puissiez faire la différence entre eux ?

  1. Les graisses néfastes pour la santé :

A savoir, les acides « trans » ainsi que des huiles partiellement hydrogénées, issus des différentes productions industrielles. Les scientifiques les accusent d’ailleurs d’augmenter le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires.

On les retrouve dans  les pâtes à tartiner, les biscuits,  les confiseries, les viennoiseries, la pâte sablée et feuilletée industrielle, les chocolats, les barre de  céréales, la margarine, etc. Afin d’éviter les acides gras trans, essayez de réduire au maximum les achats des préparations industrielle.

  1. les mauvaises graisses :

Les mauvaises graisses sont également appelées les acides gras saturés. Ils proviennent de la graisse animale telle que beurre, fromage, crème, graisses de, de bœuf, d’agneau etc.) ou végétal  tel que l’huile de noix de coco, huile de palme… ces acides gras ont une mauvaise réputation car l’excès de leur consommation augmenterait le taux du cholestérol sanguin.

  1. Les graisses neutres :

On parle là, des acides gras mono-insaturés. On les retrouve dans de l’huile d’olive, ou de macadamia, l’huile de tournesol, mais aussi dans les oléagineux (amandes, noix, noisettes…)  sous forme d’acide oléique riche en Oméga 9.  Ces acides gras sont  considérés comme étant bons et bénéfique pour la santé et ne feraient pas grossir, mieux ils aident à maigrir.

  1. les bonnes graisses :

Aussi appelées les acides gras poly-insaturés. Ces acides gras sont bénéfiques pour notre corps mais surtout essentielles vu que notre corps ne sait pas les fabriquer. On  les trouve dans du poisson gras tel que la sardine et le saumon, dans de l’huile de soja, l’huile de tournesol, les pépins de raisin, les noix, le maïs…

12 signes qui prouvent que vous manquez de gras :

Si vous n’avez pas assez d’énergie, ou que vous êtes déprimés c’est que vous manquez de gras. Les Oméga 3  ( EPA et DHA) ont un rôle important dans la prévention de la dépression chez une personne adulte. L’huile de foie de morue (riche en oméga ») serait un excellent antidépresseur.

Quand vous n’arrivez pas à maigrir et à atteindre un poids bien précis il serait probable que vous soyez en manque de gras. C’est un peu illogique, mais pour que le corps brûle de la graisse il a besoin de graisse (énergie). Une étude a d’ailleurs montré qu’une alimentation riche en acide gras mono-insaturés préviendrait la formation de graisse abdominale.

Le manque de gras peut également être derrière les problèmes de vu, d’articulation, les problèmes de peau ainsi que le fait d’avoir tout le temps froid et faim.

Pourquoi faut-il manger gras et quel gras favoriser ?

Dernièrement, une conclusion a été tirée par les chercheurs américains : diminuer les apports en lipides  (en gras) ne faisait pas maigrir. Le régime paléo est un très bon exemple : les personnes l’ayant testé mangeaient principalement des viandes avec un taux de 45%  de lipides et arrivaient quand même à perdre énormément de poids. Le gras qu’on mange n’est pas automatiquement converti en graisse et stocké  au niveau du ventre et des hanches. Les lipides que nous consommons sont convertis en énergie.

Pour manger gras et ne pas grossir, il faut bien choisir les lipides,  tout en augmentant notre consommation en oméga-3 et en  veillant à faire baisser le taux  des acides gras saturés et partiellement hydrogénés ,  tous deux néfastes pour la santé quand ils sont surconsommés.

Trois raisons pour lesquelles il faut manger gras :

Manger gras –le bon gras- a bel et bien de multiples  bienfaits sur notre corps : tout d’abord il permet d’éliminer les mauvaises graisses et de réduire le  mauvais cholestérol.

Manger gras permet aussi de  perdre du poids, et de prolonger cette perte car contrairement aux différentes diètes qui une fois atteint un certain chiffre, ne vous font plus perdre du poids, les bonnes graisses vous aideront à brûler de la graisse sur le long terme.

Enfin, manger gras permet d’avoir une bonne humeur  et de prévenir la dépression. Là aussi, c’est un point de plus pour réussir un régime.

Que faut-il répondre ? Manger gras fait-il grossir ou pas ?

OUI, manger gras fait grossir…Mais attention on ne parle pas des bonnes graisses. On grossit en mangeant gras quand on consomme les mauvaises graisses (pâte à tartiner, cookies, pâtisserie…) et beaucoup plus que la normale, c’est-à-dire au-delà des recommandations ( pas plus de 40% de l’apport  calorique journalier)  évitez également les fritures, les pâtes à tarte ou autres préparations industrielles, le beurre de cacahuète, le chocolat, les chips, les viennoiseries…

Comment perdre du gras en mangeant gras ?

La consommation de la bonne graisse à savoir d’oméga-3 fait partie des recommandations et conseils nutritionnelles pour perdre du poids, selon le Dr Jean-Michel Lecerf : la consommation des acides gras essentiels facilite la fonte des graisses et freine leur stockage par le corps. A condition de ne pas consommer trop de sucre.  Aujourd’hui, tous les spécialistes de la nutrition reconnaissent qu’éliminer le gras (parmi eux les bonnes graisses) des régimes  minceur était une erreur ! Ce faux pas favorise non seulement le surpoids et l’effet Yo-yo, mais aussi le diabète et bon nombre de maladies métaboliques.

Aujourd’hui, avec plus d’expérience et de recherches, on a montré que les régimes « zéro graisse » sont en fait, moins efficaces à court et à long terme.  Certains nutritionnistes ne jurent que par le régime méditerranéen, à base de poisson et d’huile d’olive, il apporte tout ce dont le corps a besoin sans parler des Oméga 3 et des bonnes graisses qui favorisent la perte de poids.

Nos Conseils  pour éviter le mauvais gras:

Si on vous a tout dit sur les bonnes graisses et leurs bienfaits sur l’organisme on ne vous dira jamais assez, combien les autres graisses sont nocives et dangereuses pour votre ligne et votre santé.

Certaines matières grasses sont invisibles, elles donnent du goût,  de la texture, du moelleux ou alors du croustillant. C’est pour cela que les industriels (toutes marques confondues, même celles qui prétendent faire du sain) en ajoutent  en bonne quantité (mais pas forcément de bonne qualité) dans la plupart de leurs préparations.

Pour ne pas que vous soyez victimes d’excès de gras et de mauvais gras, le premier conseil  que nous avons à vous donner est de limiter les plats cuisinés et les produits industriels : dites stop à la pizza surgelée, aux lasagnes aux quiches et autres plats préparés.

Modérez votre consommation de fromages (tout particulièrement le comté, le roquefort, le gouda, l’emmental mais aussi  bousin, mascarpone et le brie), car ils sont bien plus gras et caloriques que nous le pensons. N’éliminez pas le fromage de votre alimentation il vous apporte du calcium et des protéines, prenez plutôt des petites portions de 30 à 40 gramme par jour.

Mais le gras ne se cache pas seulement dans les produits laitiers, on en trouve les sardines à l’huile, ainsi que le thon, les biscuits sucrés , les cookies, génoises et autres gâteaux, les biscuits salés saveur fromage, graines de sésame… et les chips en tous genres…

Les crèmes dessert, les mousses au chocolat, les flans et les glaces sont aussi pleines de gras.

Repas type gras mais diète :

pour le petit déjeuner prenez un gruau sans cuisson aux framboises et aux graines de chia. Vous aurez le droit de prendre également du jus d’orange et du café ou du thé. Ce petit déjeuner est rafraîchissant, nutritif  (contenant aussi des oméga 3) et rassasiant puisqu’il vous permet de tenir jusqu’à midi. Le total à 155 Kcal.

Pour le déjeuner et comme entrée prenez de la salade verte avec des graines de lin et un filet d’huile d’olive ( 100 Kcal) .  Faites-vous ensuite une jolie assiette de sardines fraîches grillées( 260 Kcal)  accompagnées de haricots verts sautés, carotte et/ou courgette et du riz brun 80g environ ( 150 kcal) . Prenez une mangue en guise de dessert (120 Kcal).  Vous obtiendrez un déjeuner de 350 à 400 Kcal

Si  vous avez un petit creux l’après midi vous pouvez prendre une petite poignée de noix (110 Kcal).

Enfin , pour le dîner faites vous une bonne salade avec du céleri, des endives, du pamplemousse rose, des avocats et quelques crevettes. Assaisonnez avec de l’huile de lin (l’huile d’olive ou l’huile de pépin de raisin bio) et du vinaigre balsamique ( 300 kcal) .

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply