Don de sang: près de 300.000 donneurs au 1er semestre 2016

Don de sang: près de 300.000 donneurs au 1er semestre 2016
Photo APS

ALGER – La Directrice de l’agence nationale du sang (ANS), Lynda Ould Kablia a indiqué dimanche à Alger que près de 300.000 donneurs avaient été enregistrés au premier semestre 2016.

Les examens sérologiques ont conclus à un contrôle positif au VIH Sida dans 0,05 % des cas, à l’hépatite B (0,23%), hépatite C (0,09 %), la syphilis (0,14%) pour cette même période.

La responsable a fait savoir que 215 centres de collecte de sang ont été mobilisés à l’échelle nationale dont 65 % fixes et 35% mobiles en recourant à 43 bus qui procèdent à la collecte conformément aux conditions de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Elle a rassuré que le sang collecté était analysé avant la transfusion pour éviter la transmission de maladies précisant que 30 % du sang collecté était renouvelée périodiquement dans le cadre de la banque du sang pour assurer un approvisionnement durable et suffisant afin de satisfaire les besoins nationaux et faire face aux catastrophes.

Le mois du jeun a enregistré un grand engouement pour le don de sang avec un pic de 43.770 donneurs, a-t-elle fait remarque expliquant cet élan par les valeurs de solidarité et d’entraide réaffirmées à la faveur de ce mois.

Le nombre de donneurs permanents a atteint 26 % soit une hausse de 2% par rapport à l’année 2015. 65 % du volume de sang collecté l’ont été cette année au niveau des centres fixes et Alger intervient en première position du nombre de donneurs avant Constantine, Annaba, Oran et Bouira, a ajouté Mme. Ould Kablia.

Grâce à l’esprit de solidarité et d’entraide des Algériens, l’Algérie occupe la première place en termes de nombre de donneurs au niveau maghrébin et africain, s’est-elle encore félicitée rappelant que les campagnes de sensibilisation au don du sang menée par l’ANS avec le concours de la DGSN ont permis de collecter 11.000 poches de sang en 2016 contre 15.000 en 2015.

Les campagnes de sensibilisation au don de sang, organisées par l’Agence nationale du sang en coordination avec la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont permis la collecte de 11.000 poches de sang en 2016 contre 15.000 poches en 2015, selon l’intervenante.

L’objectif de l’agence est d’assurer l’approvisionnement en sang pour tous les centres hospitaliers publics et privés au niveau national, a indiqué la responsable. Elle est également chargée de la formation des médecins et des paramédicaux outre l’encouragement de la recherche scientifique dans le domaine du sang.

S’agissant des cas d’épidémie à la suite d’une transfusion enregistrés dans certaines wilayas, la responsable a souligné qu’il s’agit de cas rares, ajoutant que des équipes médicales ont été chargées de mener une enquête dans ce sens.

Pour sa part, le président de la Fédération algérienne des donneurs de sang (FADS), Kaddour Gherbi, a précisé que la célébration du 11e anniversaire de la journée du sang sous le slogan « Gloire à nos donneurs de sang », prévue initialement le 25 octobre en cours, a été reporté au 1 novembre pour coïncider avec la commémoration de l’anniversaire du déclenchement de la révolution.

M. Gherbi a souligné l’importance d’améliorer l’accueil des donneurs de sang et de prolonger le temps de don de sang à travers les centres de transfusion.

Le secrétaire général de la Fédération internationale de don de sang, docteur Sayeh Abdelmalek, a appelé à l’ancrage de la culture du don de sang chez les enfants en tant qu’action humanitaire.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply