Comment gérer l’anxiété

Comment gérer l’anxiété

De nombreuses personnes se demandent comment elles peuvent gérer leur anxiété, leur nervosité, leurs peurs, leurs luttes et leurs paniques mentales constantes et incessantes. La bonne nouvelle, c’est que ces maux ne sont pas si difficiles à gérer. Le premier conseil est d’arrêter de vous en inquiéter. En effet, la plupart des gens essaient d’arrêter leur anxiété et se focalisent totalement dessus. Il faut donc porter son attention sur autre chose, tout simplement. Vous devez également développer plus de confiance et de force dans votre vie, car arrivé à un certain degré, vous cesserez rapidement d’avoir des crises d’anxiété. Vous devez travailler cela dans les différentes situations sociales que vous vivez et vous demander comment devenir plus confiant et plus compétent. De plus, il est nécessaire pour vous de posséder un plan qui va développer vos forces pour éteindre vos inquiétudes. Toutefois, vous serez toujours sujet à un peu de stress et d’inquiétude. En effet, même les personnes les plus confiantes ressentent parfois un peu d’anxiété avant d’affronter une situation anxiogène.

Cela est normal. Mais ils savent gérer ce stress et l’utilisent pour améliorer leurs performances, car ce stress leur permet de faire attention, de se concentrer et d’agir. Il ne les tétanise pas. Ces personnes développent des plans pour se renforcer dans les domaines émotionnels, sociaux, financiers, physiques et spirituels. Par un effet de vases communicants, leur anxiété diminue lorsque leurs compétences s’améliorent. Néanmoins, comme nous serons toujours anxieux même à petite dose, il est nécessaire de trouver son origine, que ce soit des paroles, un évènement qui arrive ou la peur de rencontrer une personne.

Le meilleur moyen de surmonter l’anxiété est de se concentrer sur autre chose. Ce mal provient de trois peurs distinctes que nous allons vous présenter. Car le plus effrayant avec l’anxiété, c’est lorsque nous ne savons pas d’où elle provient. Parfois, elle peut provenir d’un dérèglement chimique ou d’un évènement traumatique inconscient. La plupart du temps, elle trouve ses origines dans l’un des trois points suivants.

 1- La peur de la perte

 La majeure partie de l’anxiété provient de la peur de la perte. En effet, lorsque des situations deviennent incertaines, on a tendance à avoir peur de perdre sa réputation, son travail, l’amour ou le respect d’autrui, ou des biens matériels. Il est donc important, en cas de crise d’anxiété, de commencer par trouver ce qu’on a peur de perdre, de se demander si l’on en a besoin et si notre inquiétude est légitime. Si ce n’est pas le cas, il faut arrêter d’y penser et se concentrer sur autre chose. Très souvent, ce sont des inquiétudes infondées ou des suppositions fausses imposées par un esprit effrayé, fatigué ou mal dirigé. La prochaine fois que vous ressentirez de l’anxiété, prenez quelques inspirations profondes et demandez-vous « Puis-je utiliser cette énergie pour me préparer à gagner quelque chose par opposition au fait de rester là et avoir peur de tout perdre ? Quelle action puis-je entreprendre pour me préparer et minimiser les chances que les choses n’aillent pas bien ? » Puis pensez aux actions que vous pouvez entreprendre pour aller de l’avant. Parfois, le moyen le plus facile de se débarrasser de l’anxiété est d’avoir un peu d’élan.

 2- La peur de la difficulté

 La difficulté est la deuxième chose dont les gens ont le plus peur. Ils pensent qu’ils sont dans l’incapacité de gérer certaines choses, ou qu’ils ne possèdent pas le talent, les compétences, les dons ou les capacités pour surmonter certaines épreuves. Cependant, la plupart de ces personnes ne savent pas à quel point elles sont fortes et qu’elles peuvent surmonter ces obstacles. En effet, avec l’expérience et la pratique, on évolue et on devient plus fort. Ainsi, des choses qui nous paraissaient impossibles il y a 10 ans nous sont dorénavant accessibles. Pour dépasser l’anxiété, il faut donc se retirer de la tête cette impression d’incapacité et relever les défis. Il faut également trouver les moyens de développer ses capacités, avec l’aide d’un mentor ou d’un soutien au besoin. Le fait d’être soutenu permet de dépasser plus facilement notre état d’anxiété. Souvent, nous avons traversé bien pire et nous avons survécu. Et maintenant, nous pouvons utiliser l’anxiété pour prendre du recul et nous préparer mieux au défi qui s’annonce. Nous pouvons transformer l’anxiété en force, en arme de préparation. Écoutez, peu importe ce qui arrive, vous

pouvez le gérer si vous vous préparez, que vous demandez de l’aide, et que vous vous ouvrez à l’apprentissage et à être courageux dans les situations difficiles. Ces outils pour gérer les difficultés de la vie sont en vous.

 3- La peur de la déception

 La troisième chose qui stresse le plus les gens est la peur de la déception. Ils ont peur d’essayer de faire les choses par peur d’échouer. Par conséquent, ils s’inventent toutes sortes de raison pour ne pas faire les choses ou les repousser à plus tard, car ils ne pensent qu’à l’échec et aux sentiments qui vont l’accompagner. Ils ont peur de ce qu’ils vont ressentir, de se sentir mal, et c’est ainsi que survient l’anxiété. Ils vont donc se sentir mal avant de se sentir réellement mal en cas d’échec. Ces personnes doivent absolument changer leurs critères de valeur pour surmonter leur anxiété. Il faut relativiser les conséquences d’un éventuel échec et se concentrer sur les conséquences d’une éventuelle réussite. Il faut aussi se dire que les échecs font partie de la vie et qu’ils permettent de s’améliorer et de se développer personnellement. Cela permet de surmonter et de gérer l’anxiété, d’être plus à l’aise avec les situations difficiles ou stressantes. Il faut être fier des actions que l’on entreprend pour faire face à l’anxiété.

 Vous possédez donc plus de force et de capacités que vous ne l’imaginez, vous devez croire en cela. Ainsi, la prochaine que vous sentirez l’anxiété vous envahir, demandez-vous d’où elle provient, si vous avez peur de la difficulté ou de la déception et si cette anxiété est fondée. Utilisez cette énergie comme d’un outil pour faire attention et pour créer un élan. C’est de cette façon que vous pourrez commencer à vivre une vie exceptionnelle.

Source

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply