Ces aliments qui boostent le cerveau

Ces aliments qui boostent le cerveau
© Jupiter

Anne-Laure Vaineau

psychologie.com

L’intelligence et la mémoire ne se nourrissent pas que d’enseignement ou d’entraînement, c’est aussi dans l’assiette que se joue la santé du cerveau. Si une alimentation équilibrée en est la clé de voûte, optimiser certains de nos apports permet d’agir sur nos fonctions intellectuelles et nos facultés d’apprentissage. Catherine Chegrani-Conan, diététicienne, dresse le panorama des aliments à favoriser pour booster notre cerveau.

Les aliments qui optimisent l’intelligence

Les fruits et légumes frais colorés
Potirons, tomates, oranges, pomelos… les fruits et légumes orangés et rouges regorgent de bêtacarotène, un pigment qui se transforme en vitamine A une fois absorbé par l’estomac. Or, la vitamine A sert à faire le ménage dans notre organisme, et de surcroît, dans notre tête. En effet, c’est une vitamine antioxydante, ce qui signifie qu’elle s’attaque aux radicaux libres, ces substances toxiques qui endommagent nos cellules. Par ailleurs, qu’ils soient ou non colorés, les fruits et légumes sont riches en vitamines et minéraux, lesquels aident à combattre la fatigue et le stress. Mais attention à ne pas les faire bouillir, ils risquent d’y perdre leurs vertus (à moins de prévoir de consommer l’eau de cuisson ensuite). Mieux vaut donc les faire cuire à la vapeur ou en papillote.
Au menu : tomates, poivrons, carottes, abricots, pêches, mûres, fraises, framboises…

Les produits laitiers
Ils nous apportent des protéines, mais aussi les vitamines B2 et B12. La première est nécessaire au fonctionnement du cerveau. La seconde est la vitamine du développement intellectuel.
Au menu : lait, yaourts, fromages… à chaque repas !

 Les huiles végétales

Les matières grasses sont indispensables au bon fonctionnement du cerveau, mais pas n’importe lesquelles. Les huiles végétales sont celles sur lesquelles il faut miser. Riches en Oméga-3 et en vitamine E, elles protègent notre cerveau en neutralisant les radicaux libres.
Au menu : Huile de colza, huile d’olive, huile de pépins de raisins, huile de noix…

Les céréales complètes
Glucides complexes, vitamines B, fer et zinc : les produits céréaliers, de préférences complets, ont tout des produits stars du cerveau. Méfions-nous par contre des biscuits et autres pâtisseries industriels. Ils sont bourrés de graisses saturées, ennemies numéro un de la mémoire.
Au menu : pain, blé, riz, avoine, pâtes, céréales du petit-déjeuner…

Les aliments qui stimulent la mémoire

Les fruits secs et oléagineux
Véritables concentrés d’énergie, ils sont riches en minéraux et en oligoéléments, tels que le zinc. Or, une carence en zinc peut être à l’origine de troubles de l’apprentissage, de la pensée, de la mémoire et de l’attention. Au petit déjeuner ou en guise d’en cas dans la journée (ils ne font pas grossir), croquons quelques fruits secs. Ils nous aideront à maintenir nos neurones au top de leurs capacités.
Au menu : raisin sec, abricots secs, amandes, noisettes, noix…

Les poissons gras
Ce sont nos principaux fournisseurs en Oméga-3 (DHA et EPA), lesquels sont essentiels au fonctionnement de nos neurones et jouent un rôle important sur la mémoire. Pour un cerveau en pleine forme, il faut les mettre au menu 2 à 3 fois par semaine.
Au menu : sardine, maquereau, hareng, saumon…

Les abats
Les abats sont plus riches encore en fer que les épinards. Le fer permet le transport de l’oxygène jusqu’au cerveau, il favorise une bonne mémorisation et une bonne concentration. Dommage que les enfants n’en raffolent généralement pas, car les abats pourraient bien les aider à mémoriser leurs leçons et leurs poésies.
Au menu : foie, coeur, rognons, ris de veau… Et surtout : boudin noir !

Les aliments qui améliorent la concentration

Le chocolat
Le cerveau aime le sucre, le glucose. Il ne faut donc pas l’en priver (avis à ceux et celles qui suivent un régime). Pour autant il faut apprendre à le consommer avec modération et bon sens. Envie de sucré ? Craquez pour le chocolat. Riche en théobromine et en théophylline, deux substances qui font du chocolat un stimulant du cerveau par excellence, c’est aussi un très bon antistress. Plus le chocolat est riche en cacao, meilleure sera la concentration.
Au menu : du chocolat noir à partir de 70 % de cacao

Le thé vert et le guarana
Le thé vert regorge de catéchines, un puissant antioxydant. Consommé avec modération, il a des effets bénéfiques sur la vigilance, la concentration et la mémoire. Le guarana a la réputation de favoriser la vivacité d’esprit. Les Indiens d’Amazonie l’utilisent d’ailleurs pour ses vertus antistress, antifatigue et son pouvoir stimulant sur le système nerveux. Mais il ne faut pas en abuser, car elle est aussi riche en caféine !

Le miel
Pour combattre la fatigue et le stress, le miel, tout comme les autres produits de la ruche (propolis, gelée royale…) est un bon allié. Il est source de minéraux, d’oligoéléments (magnésium, potassium, cuivre…), de vitamines (B et C), et donc, plein d’antioxydants. Il procure une sensation de bien-être propice à une bonne concentration.

Le romarin
Et pour finir, saupoudrez vos plats d’un peu de romarin. Les flavonoïdes qui le composent favorisent la circulation sanguine du cerveau et ont des propriétés stimulantes pour l’attention mais aussi la mémoire.

Les aliments ennemis du cerveau

Au sein de notre alimentation, ce sont les graisses saturées qui occupent la première place sur la liste des ennemis du cerveau. On les trouve surtout dans le beurre, la crème, la charcuterie : c’est à dire les graisses d’origine animale. Mais c’est moins dans notre alimentation que dans notre hygiène de vie et notre environnement que se trouvent le plus grand nombre des ennemis de notre cerveau. Il s’agit notamment de l’alcool, du tabac, des drogues et de la pollution (notamment celle liée aux métaux lourds, comme le mercure ou l’aluminium, mais aussi celle causée par les pesticides et les additifs). Enfin, gare aux carences, qui témoignent d’une insuffisance dans notre alimentation et nuisent au bon fonctionnement de notre cerveau.

Exemple type de menu intelligent

Petit-déjeuner :

Bol de lait demi écrémé à la chicorée
Pain complet et beurre frais
Quelques fruits secs
Orange pressée

Déjeuner :

Salade de mâche, tomates, noisettes concassées avec une vinaigrette à l’huile de colza
Pavé de saumon papillote au sel de Guérande
Riz sauvage
Bleu
Compote pomme-banane maison
Pain complet
Eau

Dîner :

Potage de légumes frais de saison
Oeuf sur le plat
Yaourt nature sucré
Assiette de fruits rouges
Pain complet
Eau

Exemple type de menu spécial examen

Petit-déjeuner :

Thé vert légèrement sucré
Pain complet et beurre frais
Yaourt nature au miel
Orange pressée
Jambon blanc dégraissé et découenné

Déjeuner :

Assiette de crudités avec une vinaigrette à l’huile de colza
Cuisse de poulet grillée
Ratatouille niçoise
Pain complet et brie
Semoule aux fruits secs
Eau

Goûter :

Smoothie banane/mangue/eau de fleur d’oranger
Yaourt nature

Dîner :

Potage de cresson
Spaghetti bolognaise (avec très peu de viande)
Laitue avec une vinaigrette à l’huile de colza, aux noisettes hachées et aux dés d’emmental
Chocolat noir (riche en cacao !)

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply