Les enfants et les préjugés

Les enfants et les préjugés

Dès la petite enfance, un enfant construit son identité en imitant ses parents. Vers 5 ou 6 ans, il commence également à se comparer aux autres enfants. Très tôt, il observe des différences, comme la langue, la couleur de peau ou le sexe. Il ne porte cependant pas encore de jugements sur ces différences.

Un enfant a toutefois tendance à se rapprocher des camarades qui lui ressemblent. Il peut alors développer de lui-même certains préjugés. La famille et l’entourage peuvent cependant nourrir ou défaire ces préjugés.

Qu’est-ce qu’un préjugé et un stéréotype?

Un préjugé est une idée qu’on se fait de quelqu’un ou quelque chose et qu’on prend pour une vérité, sans pourtant y avoir réfléchi ou s’être correctement informé. Cette croyance peut être enseignée par l’entourage ou acquise par une expérience vécue.

On parle plutôt d’un stéréotype lorsqu’une pensée ou une expérience nous porte à généraliser et à attribuer une caractéristique à tout un groupe d’individus. Par exemple, un enfant de 5 à 8 ans pourrait se dire « J’ai vu un enfant handicapé qui avait l’air triste. Je crois donc que tous les enfants qui ont un handicap sont malheureux. »

Le danger avec les préjugés et les stéréotypes est qu’ils peuvent mener à des malentendus et à de la discrimination envers une personne ou un groupe. Ces personnes pourraient alors être mises à l’écart ou être victimes d’injustices.

Les préjugés et le développement de l’enfant

Pendant la petite enfance, la pensée d’un tout-petit est davantage tournée vers ses propres besoins et il a tendance à diriger son affection vers les gens qui lui sont familiers. Ce sentiment d’appartenance à sa famille ou à un groupe d’amis le sécurise.

Dès 3 ou 4 ans, un enfant se tournera plus naturellement vers des amis du même sexe que lui pour jouer. Il aura aussi tendance à se rapprocher de ceux qui ont des intérêts et des caractéristiques semblables aux siens. Par exemple, il préférera un ami sportif comme lui ou qui parle la même langue que lui.

À cet âge, l’enfant est curieux des différences, mais il ne croit pas qu’elles signifient que l’autre enfant est inférieur ou supérieur à lui. Il fait tout de même preuve d’une certaine méfiance envers ce qui est différent, parce que la différence représente la nouveauté et l’inconnu pour lui. De plus, il enregistre les paroles et les gestes de son entourage sans les remettre en question.

Vers 7 ans, il comprend que certaines différences sont présentes dès la naissance et qu’elles sont permanentes (ex. : la couleur de la peau). Il remarque aussi la présence de différentes classes sociales qui existent autour de lui. Ainsi, il pourrait observer qu’un enfant a un moins grand appartement que lui ou qu’il reçoit moins de cadeaux à son anniversaire. Il pourrait alors avoir une réflexion du type : « Ils sont moins riches que nous, n’est-ce pas? » C’est un âge où les préjugés et les stéréotypes peuvent prendre davantage de place dans ses relations sociales.

À partir de 7 ans, il a la maturité nécessaire pour nuancer son jugement. Au fur et à mesure qu’il est en contact avec des gens différents de lui, il est capable de reconnaître que ses préjugés ne sont souvent pas fondés. Par exemple, il constate que les individus d’un même groupe peuvent être très différents les uns des autres. À l’inverse, il voit que des enfants très différents peuvent aussi avoir des intérêts en commun avec lui.

La famille et l’environnement social ont des répercussions importantes sur le développement des préjugés. Plus l’enfant est exposé à la diversité culturelle, moins il entretiendra de préjugés. Cela contribuera aussi à le rendre plus à l’aise avec les gens différents de lui.

Comment défaire les préjugés

Il est important de combattre les préjugés, car ils peuvent mener à l’exclusion et à un traitement injuste de certaines personnes. Ils accentuent aussi les conflits. Voici quelques principes à suivre pour prévenir l’apparition de préjugés chez votre enfant et pour briser ceux qu’il aurait pu développer.
  • Exposez votre enfant à la différence. Faites-lui rencontrer d’autres communautés culturelles ou des enfants qui présentent des besoins particuliers. Racontez-lui des histoires ou montrez-lui des films avec des personnages de diverses origines ou ayant des façons de vivre différentes de la sienne.
  • Donnez l’exemple. Vous êtes un modèle pour votre enfant. Plus vous serez respectueux envers les autres et ouvert à eux, plus votre enfant le sera aussi.
  • Discutez avec votre enfant de ce qu’il voit et entend à la télévision ou dans son entourage.
  • Si votre enfant exprime une méfiance ou du dégoût envers une autre personne, parlez-en avec lui. Posez-lui des questions sur ce qu’il ressent, aidez-le à réfléchir à ses sentiments. Vous pourrez l’amener à constater que ses craintes ne sont pas fondées.

Si votre enfant est victime de préjugés

Il est possible, pour toutes sortes de raisons, que votre enfant soit lui-même victime de préjugés. Si vous soupçonnez que c’est le cas ou si vous en êtes témoin, essayez de bien comprendre ce qui se passe pour déterminer quelle est la meilleure façon d’intervenir.

Évaluez la gravité de la situation, mais restez calme. Votre enfant s’est-il disputé une seule fois avec un camarade de classe ou est-il victime de préjugés à répétition? Vit-il de l’isolement ou de l’intimidation? Posez des questions à votre enfant, mais sans insister.

Apprenez-lui ensuite à nommer ses sentiments et à exprimer ses malaises. Ne l’incitez pas à la violence, mais aidez-le à se faire confiance et à s’affirmer. Suggérez-lui des façons de parler de la situation avec ses camarades.

Discutez avec ses amis proches et abordez le sujet avec son éducateur(trice) ou son enseignant(e) si nécessaire. Si rien ne se règle, n’hésitez pas à travailler en collaboration avec l’éducateur(trice), l’enseignant(e) ou la direction de l’école pour trouver une solution afin qu’il se sente accepté par les autres enfants.

Source : naitreetgrandir.com

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply