Ce que nous mangeons au petit-déjeuner influence notre comportement

Ce que nous mangeons au petit-déjeuner influence notre comportement
© Jessica Spengler/Flickr/CC-BY-2.0 Petit-déjeuner

Selon que l’on mange beaucoup de protéines ou au contraire beaucoup de glucides le matin, on ne se conduit pas de la même manière à midi, ont montré des chercheurs allemands.

« Mais qu’est-ce qu’il a mangé ce matin ? » Cette question rhétorique a plus de sens qu’on pourrait le croire. Des chercheurs allemands ont montré, par des tests menés sur 100 personnes, que la composition du petit-déjeuner influençait le comportement des individus 4 heures plus tard.

Plus exactement leur tendance à accepter une offre financière injustement faible, plutôt que de la rejeter afin de punir la personne ayant fait l’offre (qui repart alors, elle aussi, sans rien).

Les individus ayant mangé beaucoup de protéines (jambon et produits laitiers) acceptaient plus souvent l’offre injuste que ceux à qui l’on avait surtout servi des glucides (pain, banane et pomme), qui préféraient la rejeter.

Une tendance corrélée au taux de tyrosine sanguin, qui est un acide aminé impliqué dans la cognition et dont la production est favorisée par l’ingestion de protéines.

 

Elsa Abdoun

Source : science&vie.com

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply