3 exercices pour apaiser votre esprit

3 exercices pour apaiser votre esprit
© iStock

Nous rêvons tous d’accéder à une plus grande sérénité d’esprit alors que le stress quotidien et nos différentes responsabilités obscurcissent souvent le chemin de la voie zen. Afin de vous aider dans votre recherche de quiétude, voici trois pistes pour stopper la rumination mentale et mettre votre esprit en vacances !

Chargez la barque aux soucis

Lise Bartoli, auteure de Je me libère par l’hypnose (Plon, 2008), vous propose un exercice pour se délester des fardeaux mentaux inutiles.

Installez-vous confortablement, fermez les yeux, détendez-vous et respirez profondément. Ensuite, visualisez-vous au bord d’une rivière. L’endroit est baigné d’une lumière blanche ou bleue.

Visualisez une barque qui vogue vers vous. Fiable et solide, elle vous est envoyée pour vous soulager. Observez-la en détail avant de la laisser accoster près de vous.

Pensez à ce qui vous préoccupe le plus (petits ou gros soucis). Ils peuvent prendre la forme d’objets, d’images, de sensations… Déposez-les dans la barque et ressentez votre soulagement.

Observez la barque chargée de vos soucis qui s’éloigne et ressentez la légèreté que cela vous procure. Suivez-la des yeux jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Revenez ici et maintenant, progressivement.

Faites la paix avec vos 5 doigts

Jeffrey Brantley, fondateur d’un programme de réduction du stress par la pleine conscience à l’université Duke, aux États-Unis et auteur avec Wendy Millstine de 5 Bonnes Minutes pour soi le matin (Leduc.s) vous offre une séance de relaxation grâce à un petit jeu avec vos doigts.

Touchez votre pouce avec votre index et souvenez-vous d’un moment où vous avez ressenti une grande fatigue physique.

Touchez votre pouce avec votre majeur et souvenez-vous d’un échange très affectueux (conversation, mail, SMS) avec une personne particulière (votre amoureux, votre enfant, un ami).

Touchez votre pouce avec votre annulaire et rappelez-vous du geste le plus affectueux que vous ayez reçu. Revivez la scène comme un cadeau.

Touchez votre pouce avec votre auriculaire et allez en pensée dans un endroit de rêve. Imprégnez-vous profondément de sa beauté.

Ecrire son trop-plein pour s’en débarasser

Julia Cameron, l’un des grands noms américains du développement personnel, auteure de L’Art pratique de la créativité (Éditions du Roseau) vous propose de vous débarasser de votre « trop-plein » grâce à l’écriture.

Vous aurez besoin d’un grand cahier et de programmer votre réveil chaque matin, vingt minutes avant votre heure de lever habituelle.

Pendant vingt minutes, notez tout ce qui vous vient à l’esprit, sans faire le tri.

Ne vous souciez ni du style ni de la calligraphie. Petits tracas, grands projets… Ne refusez rien, ne jugez pas.

Une fois les vingt minutes écoulées, fermez le cahier sans vous relire.

Le but de cette pratique est que vous soyez prêt à vous délester de la vie que vous avez planifiée pour avoir la vie qui vous attend. Vous pourrez vous relire tous les deux mois pour prendre un peu de recul.

 

Psychologies.com

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply