Incroyable : Ikram fait une déclaration inattendue, en exclusivité à Élite Presse

Incroyable : Ikram fait une déclaration inattendue, en exclusivité à Élite Presse

On n’a plus besoin de la présenter, tout algérien digne de ce nom connaît, sans aucun doute, Ikram, cette jeune algérienne qui a défrayé la chronique ces derniers jours. Son nom est sur toutes les lèvres, et ce qu’elle confie à notre correspondant à New York, est du moins, surprenant. 

Suite à l’acharnement de de son ex-mari, Ikram, s’est retrouvée au milieu d’une tempête médiatique sans précédent. Les jeunes et les moins jeunes n’ont pas manqué de donner leur avis, qu’il soit favorable, ou contre l’action menée par Abdelkader, afin de se venger de la supposée trahison de cette jeune femme qui a su émouvoir des millions de musulmans, en pleurant face à la caméra d’un journaliste qui lui demandait à l’époque : « Que dirait le Prophète SAAWS, au sujet de la communauté musulmane, s’il était parmi nous aujourd’hui ? ».

Aujourd’hui, elle a réagi avec la même intensité, quand notre correspondant lui posé une question qui a déclenché une crise de larmes, à laquelle personne ne s’attendait. Ikram est effet devenue inconsolable quand on lui a demandé : « Que dirait le Prophète SAAWS, au sujet de la communauté musulmane, s’il était parmi nous aujourd’hui, et qu’il verrait que les algériens s’intéressent plus à votre histoire à la con, qu’à celle de Yassine Kaci, ou Halim Saâdi, qui crèvent à petit feu dans leur lit, en attendant un éventuel donateur pour les aider à se soigner et vivre leur jeunesse comme tous les autres ? »

Ikram, sous le choque, n’a pu souffler un mot suite à cette question et elle a immédiatement éclaté en sanglot, surtout quand elle a su que Yassine et Halim n’ont pas réussi à ramasser UN SEUL DINAR, malgré leur état critique et les multiples appelles à la générosité de leurs concitoyens.

Après plusieurs heures, la crise étant passée, elle nous a finalement confié, avec une voix hésitante : « Hassbiya Allah wa ni3ma el wakil, ou lahla trebehkoum ayouha echa3b el marith ».

Notre correspondant a bien sur rappeler à Ikram de dire : « Hacha li mayestahelche », mais elle a refusé d’ajouter cette précision à son commentaire. Roh nta wefhem.

 

« L’humour est un signe d’intelligence suprême qui est interdit aux cons  » Mitchou
Vous venez de lire un article satirique de notre chroniqueuse Mitchou. Tout le contenu (ou presque) est le fruit de son imagination.
J’aime la page pour suivre tous les articles publiés par cette chroniqueuse. Je clique ICI

Mitchou
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply