Magnifique image de Jupiter par la sonde Juno

Magnifique image de Jupiter par la sonde Juno
La sonde Juno a photographié l'une des huit perles de Jupiter. NASA / JPL-CALTECH / SWRI / MSSS / GÉRALD EICHSTÄDT / SEÁN DORAN

Autour de Jupiter, la sonde Juno continue à livrer de magnifiques images de la géante du Système solaire. 

Plus d’un an après son insertion orbitale autour de Jupiter et à quelques semaines de sa mise à la retraite, la sonde Juno continue d’explorer le système jovien et à photographier la planète géante et les multiples détails qui parsèment sa surface. Elle parcoure actuellement sa neuvième orbite scientifique et grâce à sa caméra, la JunoCam, elle a envoyé vers la Terre cette magnifique image de l’hémisphère sud de Jupiter, consultable en haute résolution ici. On peut y distinguer l’une des « perles » de Jupiter. Ces structures qui forment de gros ovales blanc sont en fait de gigantesques tempêtes à l’intérieur desquelles le vent tourne dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Leur nombre varie au fil du temps (entre 6 et 9 depuis 1986) et actuellement il en existe huit qui forment une sorte de « collier » autour de la planète. Le cliché a été pris à environ 33.000 km d’altitude, il a été mis en ligne sur le site dédié à la mission Juno, retravaillé et colorisé par deux astronomes amateurs (et néanmoins adoubés par la NASA) Gerald Eichstädt et Seán Doran, puis reposté par l’Agence spatiale américaine.

La sonde Juno doit achever sa mission en février 2018

La sonde Juno devait, en tout, effectuer 36 révolutions complètes autour de Jupiter, mais un problème moteur a contraint les ingénieurs à la laisser sur une orbite elliptique qui ne permettra sans doute pas de réaliser cet objectif. Cela n’oblitère toutefois pas les objectifs scientifiques de Juno qui se rapprochera toujours aussi près de Jupiter mais moins souvent que prévu. Les observations et les enregistrements de la JunoCam conservent donc leur intérêt. Et ce contretemps pourrait même favoriser de nouvelles études : en restant sur son orbite elliptique, la sonde va pouvoir observer les confins de la magnétosphère jovienne. Il est toujours prévu qu’elle achève sa mission vers le mois de février 2018, en se précipitant vers la surface où elle se désintègrera.

 

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply