L’Arabie Saoudite : un clip féministe provoque la colère des wahabistes

L’Arabie Saoudite : un clip féministe provoque la colère des wahabistes

Bien plus qu’une chanson,  un cri de détresse, un appel au changement et à la révolution. Ces femmes issues de la toute nouvelle génération, véhiculent un message  en chantant leur rejet du pouvoir et de la domination des hommes :   il s’agit du clip  « Hwages » (« Obsessions ») de l’artiste saoudien Majed Al-Esa qui secoue l’Arabie Saoudite.

Le clip a déjà atteint, en moins de deux semaines, 3 979 769 de vues sur YouTube. Des femmes en niqab montent à l’arrière d’une voiture. Le siège du passager est resté vide et le chauffeur est un jeune garçon, mineur en droits,  tout comme le statut de ces femmes. Les femmes claquent dans leur main et chantent : « Que Dieu nous débarrasse des hommes « , une expression  utilisée dans la région d’Al-Qassim, au nord-ouest de Riyad et connue pour être très conservatrice.

Les femmes s’amusent comme des enfants, on les voit en train de faire du roller, de la trottinette, de jouer au basket et  danser tout en répétant :  « Les hommes nous ont rendu malades psychologiquement », « ils nous rendent folles », osent-elles chanter. Le clip fait ensuite entrer dans « la maison des hommes ». Dans l’assemblée, la présence des femmes est interdite, indiquent des pancartes. Les femmes, toujours en niqab, partent ensuite jouer au bowling. Ce qu’elles visent et parviennent parfaitement à faire tomber : des quilles avec des photos d’hommes. Dans la deuxième partie du clip, le rythme de la chanson change. Ce n’est plus dans le dialecte de la région d’Al-Qassim que les femmes chantent. C’est en dialecte bédouin saoudien.

Sur les réseaux sociaux, les Saoudiens sont nombreux à dire qu’ils aiment le rythme et le message du dernier clip de Majed Al-Esa – alors qu’à l’inverse d’autres crient au scandale! Il faut dire que , l’œuvre a tout pour énerver les conservateurs du royaume.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply