Retrouvez le vrai sens de la gratitude

Retrouvez le vrai sens de la gratitude

Manel Drareni, Conférencière, Coach de vie & d’affaires.

____________

Hier était le passé, demain est l’avenir, mais aujourd’hui est un cadeau. C’est pourquoi on l’appelle le présent.

Bil Keane

____________

Et si on commençait à apprécier ce qu’on possède déjà comme au premier jour !

Serait-il possible ?

D’après des études scientifiques de la Harvard Medical School , la gratitude pourrait être à l’origine de cette reconnaissance permanente !

Gratitude par-ci, gratitude par-là, on entend parler de gratitude sans pour autant réellement comprendre le vrai sens.

1. Qu’est ce que la gratitude ?

La gratitude est l’appréciation de ce qu’on reçoit de matériel et immatériel .C’est reconnaître la bonté dans notre vie. Savoir que la source est en dehors d‘e nous –mêmes, on se connecte à quelque chose de plus grand en tant qu’individus – que ce soit pour d’autres personnes, la nature ou une puissance supérieure.

(pas les mercis lancés machinalement; non , elle fonctionne quand elle est exprimée en toute conscience).

La gratitude touche au domaine personnel et professionnel. On peut être gratifiant à l’égard de notre famille, de nos amis, de nos employés, des personnes qu’on vient de croiser et qui ont réussi à nous transmettre un savoir précieux. On pourrait même être gratifiant à l’égard de personnes qu’on ne connait pas personnellement pour qui on ressentirait un vif  besoin de leur dire Merci. Leur dire Merci pour ce qu’ils sont et pour ce qu’ils apportent de positif au monde !

Deux  chercheurs Francesca Gino et Adam Grant, de la Harvard Business School et de Wharton respectivement, ont effectué des études sur les effets de la reconnaissance sur la motivation au travail. Parmi une série d’expériences, ils ont examiné comment la gratitude pratiquée par un directeur de collecte de fonds, a motivé d’autres personnes à recueillir des financements au profit d’une université.

Après une semaine, on a constaté une augmentation de plus de 50% du nombre d’appels émis . Cette étude a montré que les participants qui étaient reconnus dans leur travail, étaient plus enthousiastes et disposés à s’impliquer davantage dans l’activité. Se sentant valorisés, compétents et reconnus dans leur tâche, ils ont développé un comportement prosocial* et amélioré leurs performances.

Dans le milieu du travail , les hauts placés sont reconnus pour leurs efforts et leurs résultats .Mais qu’en est-il de ceux qui se donnent à fond, qui réalisent un travail ingrat et qui n’ont aucun retour positif de la part des autres ?Pourtant leur contribution est importante, voire indispensable au bon déroulement d’une organisation. Tout le monde devrait être récompensé pour un travail donné, c’est légitime. Se sentir apprécié à sa juste valeur, donne l’envie de se surpasser.

____________

2. Comment  passer  de  l’état  négatif  à  l’état de gratitude ?

Commençons par faire une analogie !

Dans notre vie quotidienne, on constate qu’on est entouré par deux types de personnes (sauf exceptions), on les nommera :

L e s   c e n d r i l l o n s   &   l e s   S c h t r o u m  p f s   g r i n c h e u x

Les Cendrillons : sont des personnes qui ont vécues des choses épouvantables dans leur vie et malgré tout elles persistent à dire qu’elles ont de la chance. Elles ont cette capacité de résilience. cette capacité de remercier sincèrement la vie pour les petites choses qui leur arrive . Alors qu’on retrouve des personnes qui ont une vie comparablement meilleure et qui subissent un état négatif et ils le nourrissent au moindre petit bobo.Il se plaignent incessamment, de vraies Schtroumpfs grincheux !

____________

C’est quelque chose d’extraordinaire quand on arrive à dire merci. Remercier pour toutes les petites choses qui nous arrive,  on peut avoir l’impression que c’est forcé au début surtout si on est le genre de personnes à voir le verre à moitié vide ! 🙁

Moi quand j’ai commencé à pratiquer la gratitude, j’ai constaté que je pouvais faire un bilan de bonnes choses et les lister ainsi :                                                                                                                                                                                            -Me réveiller chaque matin en prenant conscience de la chance que j’avais d’avoir eu une journée de plus à vivre.  -Manger à ma faim et avoir la possibilité de manger et d’apprécier ce que je mangeais quand je le voulais.                       -Avoir un toit sur la tête pour m’abriter et me permettre de me reposer quand je rentrais fatigué de ma journée.            -Avoir une famille aimable et encourageante.                                                                                                                                    -Choisir ma profession et vivre ma passion pleinement et sereinement.

et j’en passe …

Il est à noter que les personnes qui n’ont pas de gratitude sont fixées sur ce qui ne fonctionne pas. Elles diront qu’elles n’ont pas assez d’amis, qu’elles ont des journées ratés et qu’elles n’ont concrètement pas de chance…et c’est là justement ou il serait nécessaire de parler de gratitude. Cette dernière est une clé pour s’ouvrir et regarder ce qui a de positif dans notre vie et ça a un effet amplificateur dès qu’on commence a remercier.

____________

Retenez bien que même celles qui nous on fait de la peine ou du mal, on pourrait elles aussi les remercier. Ces personnes nous on donné  l’occasion d’être plus libre. Si la personne nous blesse, on va lui en vouloir et en même temps elle nous donnera l’occasion de nous libérer d’une blessure, parce que si on souffre ce n’est pas parce qu’ elle nous a fait une remarque désobligeante mais parce qu’on a pas confiance en nous. Elle nous donne l’opportunité de nous rendre compte de la blessure et de la guérir. Sur le coup, on a du mal a remercier, il serait préférable d’attendre que ça passe pour méditer la dessus. Et c’est à ce moment là qu’on sort de la victimisation. Comme le disent les bouddhistes  » nos ennemis sont nos plus grands amis  »

Être positif c’est quelque chose qui s’acquiert, un entrainement de l’esprit. Comme le Dalai Lama le dit : « Entretenir le positif c’est aussi difficile que de monter une lourde pierre au sommet de la montagne et se laisser aller dans la négativité c’est aussi facile que laisser la lourde pierre tomber vers le bas « . Certes, c’est tellement plus facile de pointer du doigt tout ce qui ne va pas… c’est quelque chose de commun de voir les gens parler de ce qui ne fonctionne pas  : les guerres , la crise… le résultat c’est qu’ils s’enferment dans le négatif et le nourrissent et on sait que plus on nourri un état négatif, plus ce dernier deviendra plus grand.

Et puis on a des personnes qui font cet effort et qui se disent c’est vrai ce n’est pas habituel de regarder les choses comme ça, ce n’est pas habituel de remercier pour les choses qui nous arrivent,c’est banal et c’est tellement plus facile de dire que ça ne va pas que ma vie …

Pour sortir de l’état négatif, on a deux motivations : la souffrance & la joie

On souffre tellement qu’on est motivé à s’en sortir et doublement motivé pour épouser la joie qu’il en adviendra.

De ce fait la gratitude doit s’acquérir par petits gestes quotidiens, car les habitudes ont la peau dure. Il faudrait à notre cerveau 66 jours pour intégrer une nouvelle habitude et éliminer une habitude indésirable. On peut donc commencer à réformer notre cerveau dès maintenant !

____________

3. Y a-t-il une relation entre la gratitude et la science?

Deux psychologues américains Robert Emmons et Michael McCullough, ont effectué des recherches sur le sujet et ont constaté les bienfaits de la gratitude sur la santé et le bien-être. Ainsi, pour apprécier les résultantes exactes de la gratitude ils ont travaillé sur un échantillon d’une centaine de personnes, subdivisé en 3 groupes. Les individus du premier groupe devaient lister leurs expériences de la journée, le deuxième groupe devait décrire les situations négatives et le troisième groupe devait relever les événements pour lesquels ils avaient de la gratitude.

Après dix semaines, les résultats ont montré que les personnes du troisième groupe étaient :

-Optimistes et se sentaient mieux au sujet de leur vie.

-Elles avaient moins de visites chez les médecins que ceux qui se sont concentrés sur les sources d’aggravation.

-Elles avaient une diminution du niveau du stress.

-Une attitude plus positive face à la vie.

– Une meilleure qualité de sommeil.

– une meilleure santé.

-un dynamisme accru et une plus grande détermination .

____________

D’autres études ont examiné comment la gratitude pouvait améliorer les relations humaines. Par exemple, une étude sur les couples a révélé que les personnes qui avaient pris le temps d’exprimer leur gratitude pour leur partenaire se sont sentis plus positives envers l’autre personne, et se sont sentis plus à l’aise pour exprimer leurs inquiétudes au sujet de leur relation.

____________

Comment ça se fait ? Comment ça fonctionne ?

D’après plusieurs études scientifiques, être reconnaissant envers la vie et repérer des moments de bonheur dans une journée prolongerait notre espérance de vie. En effet, le sentiment de gratitude active la région du tronc cérébral qui produit de la dopamine, ainsi que la sérotonine dans le cortex cingulaire antérieur.

-La dopamine, aussi appelée « hormone du plaisir », est une hormone impliquée dans les processus de récompense et d’habitude. Plus on va se montrer reconnaissant, plus notre cerveau va s’habituer à cette manière de voir la vie, petit à petit, ce qui était au début un effort, va devenir naturel et automatique. Elle a également un pouvoir tonifiant et accélère le rythme cardiaque, donc elle nous donne de l’énergie et de la motivation. Elle stimule le cortex préfrontal, zone du cerveau associée dans l’expression de notre personnalité, la prise de décision et le comportement social.

La procrastination, le doute ou le manque d’enthousiasme sont des comportements directement liés à une baisse du niveau de dopamine

La sérotonine quant à elle aurait un impact sur notre cycle biologie ( dormir – manger ) quotidien: un taux de sérotonine adéquat nous permet d’avoir l’énergie nécessaire pour affronter la journée, la fatigue suffisante pour se coucher tôt et bien dormir et un appétit normal, adapté à nos besoins. Cette hormone est utilisée dans les traitements médicaux contre la dépression, les troubles du comportement comme les TOC, et les troubles alimentaires ( boulimie… ) .

Un faible taux de sérotonine engendrerait à l’inverse de l’agressivité, des pensées négatives, voire des idées suicidaires.  Donc un taux élevé de sérotonine influe sur la joie de vivre, le calme et les pensées positives.

Conseil : Se remémorer des choses importantes est un bon moyen pour secréter de la sérotonine. Pensez à prendre votre déjeuner ou votre café à l’extérieur pendant au moins 20 min. (l’exposition au soleil permet la synthèse de la vitamine D et la production de la sérotonine).

Et tout cela se passe dans notre cerveau !

La gratitude, une chimie bien synchronisée !

____________

L A   M A G I E
G R A T I T U D E
POURQUOI    DEVRAIS – JE    M ’ Y    METTRE   ?

____________

1.La gratitude nous permet de célébrer le présent. (Robert A. Emmons) : Nous nous adaptons aux circonstances positives de la vie afin que, avant trop longtemps, la nouvelle voiture, la nouvelle épouse, la nouvelle maison, ils ne se sentent pas si neufs et passionnants. Mais la gratitude nous fait apprécier la valeur de quelque chose, et lorsque nous apprécions la valeur de quelque chose, nous en tirons davantage d’avantages.

2.Elle bloque les effets toxiques, les émotions négatives. (une étude de 2008 du psychologue Alex Wood dans le Journal of Research in Personality) : vous ne pouvez pas vous sentir envieux et reconnaissant en même temps. Ce sont des sentiments incompatibles.

3.Les personnes reconnaissantes ont un sentiment plus élevé d’estime de soi. (Robert A. Emmons):Une fois que vous commencez à reconnaître les contributions que d’autres personnes ont faites à votre vie, une fois que vous vous rendez compte que d’autres personnes ont vu la valeur en vous, vous pouvez transformer la façon dont vous vous voyez.

4.La gratitude améliore la santé physique. (une étude de 2012 publiée dans Personality and Individual Differences) : Les gens reconnaissants éprouvent moins de douleurs et ils se disent plus en santé que d’autres personnes. Ils exercent plus souvent et sont plus susceptibles d’assister à des examens réguliers avec leurs médecins, ce qui est susceptible de contribuer à une longévité accrue.

____________

4. Comment la pratiquer quotidiennement ?

Voici les meilleures pratiques à adopter pour entretenir sa gratitude tous les jours :

  • Faites attention a ce que vous dites ! Se plaindre d’un problème peut être les signes d’une dépression ou d’anxiété. Les bienfaits de la ventilation* ne sont plus a prouver, il s’agit de trouver un équilibre.
  • Gardez un journal de gratitude : Tentez de trouver 3 bonnes raisons de remercier la vie quotidiennement.
  • Lisez des livres sur la gratitude !
  • Compter vos bénédictions : peut-être la première chose le matin, peut-être dans la soirée. De quoi êtes-vous reconnaissant aujourd’hui? Parfois, il est utile de choisir un nombre – comme trois ou cinq choses – que vous identifiez chaque semaine. Comme vous écrivez, soyez précis et réfléchissez aux sensations que vous avez ressenties quand quelque chose de bon vous est arrivé.
  • Priez : Les personnes religieuses peuvent utiliser la prière pour cultiver la gratitude.
  • Méditer :  La méditation attentive implique de se concentrer sur le moment présent sans jugement. Bien que les gens se concentrent souvent sur un mot ou une phrase (comme «la paix»), il est également possible de se concentrer sur ce que vous êtes reconnaissant (la chaleur du soleil, un son agréable, etc.).

____________

En conclusion

Avoir des pensées quotidiennes de reconnaissance provoque des libérations d’hormones dans notre cerveau qui agissent à leur tour sur notre  santé physique et mentale. C’est prouvé par la science : plus vous adoptez une attitude positive, plus votre cerveau vous aidera à perpétuer ce comportement et à le faire durer. Sur du long terme, bien manger, bien dormir, être calme et avoir suffisamment d’énergie pour mordre la vie à pleine dent, met toutes les chances de votre côté pour vivre plus vieux et en meilleure santé. Se montrer reconnaissant rallonge donc l’espérance de vie, vous rend plus sociable, plus positif, plus actif et plus motivé.

—La gratitude contredit l’hypothèse du «juste monde», qui dit que nous obtenons ce que nous méritons dans la vie. Les bonnes choses arrivent aux bonnes personnes, les mauvaises choses arrivent aux mauvaises personnes. Mais cela ne fonctionne pas toujours de cette façon, n’est-ce pas? De mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes et vice versa. Avec reconnaissance, nous constatons que nous obtenons plus que ce que nous méritons.                                 Nous avons tous la possibilité et l’opportunité de faire preuve de gratitude. Il suffit de prendre quelques instants pour vous concentrer sur tout ce que vous avez – plutôt que de vous plaindre de toutes les choses que vous croyez mériter. Développer une «attitude de gratitude» est l’un des moyens les plus simples pour améliorer votre satisfaction à l’égard de la vie.

____________

Psychologie positive* : « étudie ce qui donne un sens à la vie », Elle s’intéresse surtout à la santé et au bien-être

Conférence

Retrouvez le vrai sens de la gratitude, Vendredi 22 septembre 2017 – Siège de la Centrale Coach

Auteur : Manel DRARENI

 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply