Niku, l’objet rebelle qui se cache derrière Neptune

Niku, l’objet rebelle qui se cache derrière Neptune

 

Un objet stellaire au-delà de Neptune qui ressemble en tous points à une planète naine. C’est l’objet de la récente découverte d’un groupe de scientifiques. L’objet céleste a été baptisé Niku, « rebelle » en chinois, en raison de son orbite atypique qui ne coïncide pas avec celles des autres planètes du système solaire.

Les orbites de Niku sont en effet inclinées à 110 degrés par rapport au plan de notre système tandis que l’objet rebelle est un des seuls à tourner à reculons autour du soleil.

Il existe encore des choses dans notre système que nous ignorons

Niku surplomberait l’axe où sont alignées l’ensemble des autres planètes, et serait même en ascension constante. Un étrange comportement dont les raisons restent pour l’instant inconnues.

Une hypothèse est toutefois évoquée par les chercheurs. Selon eux, quelque chose d’inconnu provenant du fin fond du système perturberait l’objet.

« Il existe encore des choses dans notre système que nous ignorons. Notre système force tous les objets à orbiter dans la même direction. C’est la même chose avec la rotation, toutes les particules tournent dans la même direction », confie Matthew Holman, l’un de chercheurs, au New Scientist.

Selon le magazine britannique, la luminosité de l’objet étant 160 000 fois inférieure à celle de Neptune, l’objet devrait mesurer moins de 200 km de diamètre.

Une neuvième planète ?

Un étrange comportement qui conforte le scientifique Konstantin Batygin dans la théorie qu’il a élaboré il y a quelques mois déjà. Selon le scientifique, qui a également étudié Niku, notre système solaire serait constitué d’une neuvième planète encore inconnue.

L’astre, communément appelé « Planet Nine », qui est selon le chercheur dix fois plus massif que la Terre, pourrait être à l’origine du comportement de Niku.

Mais l’objet rebelle serait trop proche du système solaire pour être influencé par Planet Nine. Les chercheurs suggèrent alors qu’une planète naine similaire à Pluton pourrait être une autre cause de cet étrange comportement, mais sans certitude, précise Matthew Holman.

source   rtbf.be

Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply