Apprendre à maîtriser et gérer sa colère

Apprendre à maîtriser et gérer sa colère

Votre vase déborde d’émotions négatives et vous êtes sur le point d’exploser? L’impact des nerfs sur votre vie sociale, familiale et intime sans oublier votre santé peut être catastrophique et destructif. Apprenez vite à canaliser votre colère!

Respiration accélérée, visage rouge, cage thoracique comprimée, mâchoire serrée, ventre noué, une boule dans la gorge ou dans la poitrine, une chaleur qui monte… ce sont tous des signes que votre corps vous envoie dans un moment de colère. La colère est une émotion négative qui nous envahit suite à des événements qui ne concordent pas avec nos croyances et notre vécu. Il existe deux types de colère:

Une colère interne: c’est l’émotion qu’on arrive pas à faire sortir et qui nous tourmente, ce genre de colère nous mène à s’autodétruire voir même à des problèmes de santé (problèmes cardiaques, douleurs musculaires, dommages hépatiques…etc.)

Une colère externe: c’est notre réaction négative envers autrui, quand on s’emporte et qu’on provoque des conflits.

Il y a des gens qui se mettent en colère rarement et d’autres souvent. On a deux étapes pour maîtriser et gérer ses nerfs

L’étape préventive:

C’est généralement plus facile pour chacun de rejeter tout sur les autres que de se remettre en question et faire un travail sur soi. Voici des méthodes pour prévenir les crises d’énervement.

Faire un Check-up: Avant tout vérifiez si vos réactions négatives et répétitives ne sont pas causés par certains problèmes de santé, parfois rien qu’un manque de vitamines, une alimentation mal saine ou une petite défaillance dans le corps peut accentuer les moments de colère. Commencez d’abord par faire un check-up pour éliminer le doute. Vérifiez si vous dormez assez la nuit si ce n’est pas rien qu’un manque de sommeil qui agit sur vos nerfs.

Reprendre contrôle de ses pensées: Si vous avez du mal à contrôler votre colère c’est que vous avez forcement certaines croyances qui vous bloquent « j’ai souvent raison », « je ne peux pas y arriver », « les autres ne me comprennent pas », « écouter l’autre c’est une perte de temps », « donner raison à l’autre c’est se rabaisser », « je suis comme ça je n’y peux rien », « la vie est toujours injuste »…etc. Pour y remédier apprenez à changer vos croyances limitantes en positives, ne laissez pas votre subconscient vous contrôler c’est à vous de prendre les choses en main et gérer vos pensées comme bon vous semble.

Adopter la communication non violente: développée par le docteur psychologue américain Marshall B. Rosenberg, cette méthode repose sur l’empathie et la compassion en respectant les besoins de chacun, en exprimant de la bienveillance envers soi même et envers autrui, et en adoptant un comportement assertif.

Casser la routine: Si la monotonie et l’ennui semblent envahir votre quotidien à cause de certaines habitudes trop présentes, faire et voir la même chose tous les jours n’est pas évident et peut causer des émotions négatives! Apprenez à épicer votre quotidien, changer de cadre, allez faire de la marche dans une foret par exemple ou au bord de la mer ou pourquoi pas aller passer une nuit dans un hôtel ou encore organiser une soirée de Xbox entre amis ou famille si vous êtes adepte de jeux.

Prières, relaxation, méditation: Se donner le droit d’avoir un moment pour soi, se couper du monde extérieur, et vivre le moment présent.

Etape en « pleine action »:

Si vous êtes en pleine crise de nerfs et que ça prenne une forte intensité, il est déconseillé de conserver tout à l’intérieur ou de décharger sur les autres. Voici quelques remèdes.

Se retirer et s’isoler: En vous isolant vous pouvez pleurer ou crier ou même écrire tout ce qui vous passe par la tète, ensuite prenez une respiration bien profonde, c’est tout à fait normal si vous vous sentez fatigué car votre système nerveux vient d’être secoué.

Faire une activité physique: un exercice physique aide bien évidement à évacuer toute cette pression vous pouvez opter pour la marche (marcher seul ou faire sortir ses chiens par exemple…), ou un autre sport.

Prendre une douche: ça détend et ça apaise l’esprit et le corps.

Établir un dialogue avec soi: Si une autre personne est dans la même situation que vous, que lui conseillez vous?

Augmenter sa confiance en soi: le manque de confiance en soi peut être à l’origine de ces émotions négatives, on peut se faire blesser facilement devant n’importe quel parole un geste ou une situation, du coup on doit apprendre à contrôler ses arrières pensées et les transformer en pensées positives, à travailler sur son estime de soi et acquérir confiance.

Faire appel à un coach personnel de vie peut vous aider aussi à gérer vos émotions négatives et votre colère.

Demandez vous encore si ça vaut la peine d’être en colère. Et si vous prenez soin de vous quotidiennement de votre santé en vous maîtrisant, la vie ne vaut-elle la peine d’être vécue en paix?

1 comment

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment