Réponse – Voici pourquoi les kabyles sont classés premiers au baccalauréat

Réponse – Voici pourquoi les kabyles sont classés premiers au baccalauréat

Je n’aurais jamais cru utile d’aborder un tel sujet qui me semble sans grande importance, mais je ne peux rester insensible face aux attaques orchestrées, par des traitres de la nation en mal de notoriété, contre la population de Tizi-Ouzou qui a « le malheur » d’être classée première à l’échelle nationale, pour la énième fois.

Je ne vais pas citer les noms des pseudos journalistes qui veulent défrayer la chronique, ou encore des politiciens amateurs qui espèrent accéder à l’assemblée nationale, en s’attaquant à une wilaya qui a l’une des histoires les plus glorieuses du pays. Ils ne méritent aucune publicité et ceux qui ne les connaissent pas n’ont aucun intérêt à les connaître.

Il faut d’abord rappeler que les kabyles sont sur tout le territoire national et rien ne dit que ceux qui ont obtenu le BAC à Alger ou Boumerdes ne sont pas aussi des kabyles. Les détracteurs de cette population devraient poser la question autrement.

Celui qui prétend avoir une réponse scientifique à ce phénomène sans mener une étude sérieuse n’est qu’un charlatan, mais on peut néanmoins avancer certaines réalités qui peuvent constituer un début de réponse à une question mal posée.

La culture du travail 

Les candidats de Tizi-Ouzou arrivent en tête du classement grâce à leur acharnement et à un travail continu. L’environnement social et culturel est peut-être plus propice au succès qu’il ne l’est ailleurs.

On sait que cette population n’a jamais eu la vie facile et ce depuis des siècles. Les difficultés auxquelles ont fait face nos ancêtres y sont certainement pour quelque chose. Il est démontré scientifiquement que les gènes sont marqués par les expériences vécues par nos prédécesseurs.

De très nombreuses études démontrent aussi que l’environnement d’un enfant influence grandement ses chances de succès à l’école. Un élève dont les deux parents sont instruit a un réel avantage. D’autres paramètres influencent sensiblement leurs performances comme la situation socio-professionnelle des parents, le milieu social, la communauté…

Une sortie de secours

Ces jeunes qui vivent dans l’une des wilayas les moins développées du pays ne voient pas d’autres solutions pour s’en sortir à part étudier pour améliorer leur sort. La plupart d’entre eux espèrent décrocher ce « fameux » sésame afin de poursuivre leurs études à l’étranger.

Makan la ina wala akhawatouha

Comme je l’ai déjà dit, on ne peut pas avancer de théories sérieuses sur ce qui fait que les candidats de Tizi-Ouzou excellent dans tous les grands rendez-vous de l’éducation nationale. Le facteur humain est une variable qui peut faire la différence entre plusieurs populations soumises aux mêmes conditions.

Au lieu de les accuser de collusion et avant de se  lancer dans des théories du complot à la Dan Brown, il faudrait peut-être réfléchir aux conséquences de la stigmatisation d’une frange importante de la population algérienne. Il est totalement irresponsable de monter les algériens les uns contre les autres.

Bravo à tous les algériens qui ont réussi au baccalauréat et bonne chance pour la suite.

Comme vous le dites si bien : « 3aned ou ma tehssed » et comme on dit chez nous : « Cheh yehwayegh »

 

J’aime la page pour avoir tous les articles de cet auteur, je clique ICI

 

5 comments
Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

5 Commentaires

  • Votre nom *Bouzouba zahir
    14 juillet 2016, 14 h 53 min

    D’abord, je suis fier et content de taux de réussite accroché par les bacheliers de tizi ouzou. J’étais étudiant à Alger et j’ai côtoyé les jeunes de cette région historique qui portent les grains de réussite dans tous les domaines. Ceux qui accusent cette région de fraude! Ils cachent leur échec et leur incapacité devant le succès et la compétence de la kabylie. Enfin, l’Algérie sans la kabylie, un pays mort.

    REPLY
  • KENZA
    14 juillet 2016, 15 h 30 min

    Bravo pour cet article, je suis Algérienne et je suis d’accord sur ce que vous avez mentionné dans votre article et je retiens ceci:
    "Il est totalement irresponsable de monter les algériens les uns contre les autres.Bravo à tous les algériens qui ont réussi au baccalauréat et bonne chance pour la suite".

    REPLY
  • AMEUR Azzedine
    15 juillet 2016, 5 h 02 min

    Je vous remercie Monsieur IDIR pour l’article, je voudrais également adresser toutes mes félicitations à tous les lauréats de TIZI. Je vous ajoute une chose, c’est que les gens de TIZI OUZOU sont de plurilingues et la vous savez bien quels sont les bienfaits du plurilinguisme, tout simplement, ça rend les gens plus intelligents que les autres.

    REPLY
  • naanaa
    15 juillet 2016, 16 h 02 min

    Je suis d’accord l’air pur rend les esprits plus clairs… félicitations à nos jeunes et bonne continuation, j’espère seulement qu’ils vont pas les saquer les prochaines années juste par jalousie… laissons leur au moins la joie d’être les premiers au niveau national dans la réussite au BAC

    REPLY
  • Votre nom *
    30 août 2016, 23 h 03 min

    c’est malheureux de ne parler que de Tizi, nous aussi nous sommes kabyles !!

    REPLY