L’Ecole supérieure d’hôtellerie d’Alger: une formation d’excellence aux standards internationaux

L’Ecole supérieure d’hôtellerie d’Alger: une formation d’excellence aux standards internationaux

ALGER- L’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger (ESHRA), un établissement public dont la gestion est assurée par l’Ecole suisse de Lausanne, se fixe l’objectif de dispenser une formation d’excellence aux standards internationaux.

Inaugurée samedi par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, l’ESHRA dont le promoteur est la Société d’investissement hôtelier, forme des cadres qualifiés dans la gestion des établissements hôteliers et touristiques, selon les standards internationaux avec l’objectif d’atteindre un niveau d’excellence.

L’ESHRA qui vient de clôturer sa première année d’existence, est placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la  Recherche scientifique.

Le diplôme obtenu au terme d’une formation au sein de cet établissement est certifié par l’Ecole hôtelière suisse de Lausanne, selon le directeur général de l’ESHRA, Xavier Chlapowski.

Il s’agit d’une licence de trois ans de formation (système LMD) délivrée par le ministère de l’Enseignement supérieur et d’une autre licence internationale en gestion hôtelière après quatre ans d’études délivrée par l’Ecole hôtelière de Lausanne.

Située à Ain Benian (Ouest d’Alger), l’ESHRA dont le coût de réalisation s’élève à 13,3 milliards DA, est dotée d’une capacité d’accueil  de 800 places pédagogiques, 400 lits pour étudiants, 20 lits pour les visiteurs et 27 appartements pour les professeurs ainsi que de sept (07) duplex.

Elle est bâtie sur une superficie de 78.000 m² et bénéficie d’infrastructures modernes, des dernières technologies et d’un enseignement de pointe dans le management hôtelier.

L’Etablissement dispense une formation payante, soit 900.000 dinars par an. La première promotion de 48 étudiants, en régime d’internat, vient de clôturer sa première année de formation.

Ainsi, les nouveaux bacheliers auront la possibilité de suivre une formation au sein de l’Ecole en payant leurs études ou en bénéficiant d’une aide de donateurs publics ou privés du secteur du tourisme, notamment la Société d’investissement hôtelier.

La formation est dispensée aussi bien par des enseignants algériens qu’étrangers dans des cuisines dotées d’équipements modernes, de manière à permettre aux étudiants d’atteindre l’excellence.

Des cadres de l’Ecole de Lausanne sont régulièrement dépêchés à Alger afin de « surveiller » l’activité de l’ESHRA, selon son DG.

Les étudiants qui sont formés à de nombreux domaines ayant trait à l’accueil, la gestion et la gastronomie, suivent aussi une formation pratique au niveau des établissements hôteliers que ce soit en Algérie ou à l’étranger.

Les stages pratiques se déroulent durant le troisième et le septième semestre dans les domaines de la gestion hôtelière et ses différentes spécialités.

En ce sens, des élèves de l’ESHRA ont déjà pris part à l’ouverture de l’hôtel Mariott à Constantine et d’autres ont participé au Salon du chocolat qui s’est tenu récemment à Alger.

La formation est également soutenue par l’ouverture, au sein de l’Ecole, d’un restaurant gastronomique ouvert au public trois fois par semaine (mardi, mercredi et jeudi).

L’ouverture de cette Ecole répond au souci consolider la formation et la qualification de la main-d’oeuvre dans le domaine touristique d’autant plus que l’Algérie va engager plusieurs projets d’investissement dans le domaine touristique, avait indiqué le ministre de l’Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul.

Quelque 20 autres instituts de formation dans le domaine touristique seront ouverts à l’horizon 2020.

http://www.aps.dz/

4 comments
Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

4 Commentaires

  • Zidane Rafika
    14 avril 2018, 11 h 46 min

    I want to study there .I would like to contact you please .
    Thanks

    REPLY
  • Khaled saidi
    20 juillet 2018, 15 h 32 min

    Est ce qu il faut avoir le bac

    REPLY
  • lasnami hayat
    15 août 2018, 14 h 35 min

    mon fils n’est pas titulaire du bac ,niveau 3as sc desire s’inscrire dans cet institut .at-il le droit ?-repondez moi s’il vous plait.

    REPLY
  • Nadine ankotchy
    10 octobre 2018, 15 h 41 min

    Modalité

    REPLY