Artisans-formation: développement des capacités à l’exportation

Artisans-formation: développement des capacités à l’exportation
APS

ALGER- Une session de formation a débuté, mardi à Alger, au profit d’artisans, pour le développement de leurs capacités à l’exportation et de la compétitivité, ainsi que la réalisation du développement économique hors hydrocarbures.

Organisée par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, en collaboration avec le Centre du commerce international (ITC) de Genève, cette session de formation qui s’étalera jusqu’au 22 mars, s’inscrit dans le cadre de « la mise en oeuvre de la stratégie  gouvernementale, visant la diversification de l’économie nationale et l’encouragement des exportations hors hydrocarbures.

La formation qui concernera 20 artisans et sera encadrée par trois experts de l’ITC, spécialisés dans le commerce international, a pour objectif de développer les capacités des artisans en matière d’exportation, leur présenter des expériences réussies en matière d’échange commercial et leur faire connaitre les modes de promotion, d’exportation et de commercialisation de leur produit.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un « grand projet expérimental, appuyé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financé par le gouvernement japonais, à l’effet d’encourager la participation d’artisans, notamment émigrés, au sein de  collectifs d’artisans, au soutien de la croissance économique des exportations d’Afrique du nord, s’étalant sur une année, au profit de quatre pays (l’Algérie, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie), a fait savoir le Directeur général de l’artisanat au ministère, Chokri Ben Zaarour.

Le projet vise « le renforcement des capacités concurrentielles des artisans et le développement de marchés internationaux pour la création de micro-projets dans le secteur de l’artisanat dans les pays sus cités, la réalisation d’une croissance économique durable et la garantie d’opportunités de travail dans ce secteur, notamment au profit des jeunes », a précisé le responsable.

Ben Zaarour a salué « les résultats positifs » obtenus par le secteur de l’artisanat ces dernières années, citant l’existence de 350.000 activités actuellement dans tous les métiers, ayant permis la création de 900.000 postes d’emplois.

Le responsable a rappelé toutes les facilitations qu’accorde le secteur aux artisans pour relever les défis, notamment en ce qui concerne le manque des matières premières, insistant sur l’impératif d’ancrer l’esprit d’entrepreneuriat chez l’ensemble des artisans.

APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply