Un premier foetus canadien atteint d’anomalies congénitales liées au Zika

Un premier foetus canadien atteint d’anomalies congénitales liées au Zika
Un bébé né avec une microcéphalie, due au virus Zika, au Brésil. PHOTO UESLEI MARCELINO, ARCHIVES REUTERS

Un premier foetus canadien est atteint d’anomalies congénitales liées au virus Zika, a confirmé l’Agence de santé publique du Canada, vendredi.

L’agence a précisé que le foetus éprouvait de «graves anomalies neurologiques congénitales».

Il s’agit du deuxième cas de transmission du virus entre la mère et son foetus au Canada. Les chercheurs ont établi un lien entre le Zika et la microcéphalie, un trouble congénital qui fait naître le bébé avec une tête anormalement petite.

Un premier cas de transmission mère-foetus avait été observé plus tôt, mais le bébé, bien qu’il ait été diagnostiqué avec le virus, n’a pas souffert de troubles à la naissance et il semble en bonne santé pour l’instant.

Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié jeudi mentionne d’ailleurs le Canada dans la liste de pays qui ont rapporté un cas de malformation congénitale liée à cette infection.

En date de jeudi, il y avait 205 cas confirmés d’infection au Zika au Canada – tous des gens qui avaient voyagé à l’étranger.

 

La Presse Canadienne
Lapresse.ca
Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply