Qu’est ce qu’une mastectomie ?

Qu’est ce qu’une mastectomie ?

L’ablation d’un sein est généralement l’ultime recours pour soigner le cancer du sein. Cette opération chirurgicale n’est pas toujours facile à vivre, de nombreuses femmes refusent de signer le consentement éclairé, juste pour ne pas qu’elles aient à subir une mastectomie. Qu’est-ce qu’une mastectomie ?  Pourquoi cette opération et comment se fait-elle ?

Cette opération est quasi obligatoire pour certains cas afin de supprimer la tumeur. Elle est dans la plupart des cas mal vécue par les femmes qui viennent tout juste d’apprendre qu’elles ont le cancer du sein. Dame nature a voulu que le sein reflète la féminité, la maternité et aussi la sexualité. Enlever un rimerait chez la femme avec perte de féminité et de maternité.

Mastectomie :

La mastectomie, est l’ablation du sein.  Arrivée à un certain stade, ou ayant un cancer spécifique, les cancérologues ne donnent plus aucun traitement. Il est d’abord nécessaire d’enlever la tumeur avant de prescrire une chimiothérapie ou une radiothérapie. Le chirurgien doit tout expliquer à sa patiente et répondre à tous ses questionnements. C’est à ce moment que les malades prennent peur et fuient l’opération. Avant l’intervention chirurgicale, le chirurgien doit évoquer la cicatrice et les difficultés à bouger l’épaule après l’opération ainsi que les complications possibles.

Le syndrome poste mastectomie :

Après la mastectomie, une douleur est ressentie chez la plupart des femmes. Cette douleur disparaîtra petit-à-petit au bout du troisième mois. Le syndrome post-mastectomie est plus fréquent chez les femmes ayant subi cette dernière. Cependant il peut aussi se manifester chez les femmes qui ont eu un évidement ganglionnaire axillaire ou une chirurgie mammaire conservatrice (CMC). Ce syndrome peut être causé par un dommage au niveau du nerf du sein et de l’aisselle (au cours de la chirurgie) ou suite au développement du tissu cicatriciel dans les nerfs restants.

 

Les femmes peuvent ressentir de la douleur à la poitrine, à l’aisselle et au bras du côté de la chirurgie (bras droit si le sein droit fut enlevé et bras gauche si c’est le sein gauche qui fut enlevé); cette douleur se caractérise par une sensation de brûlure, une douleur sourde ou  continue, une douleur en coup de poignard vive, un engourdissement ou une douleur s’empirant avec les mouvements de l’épaule ou du bras.

Douleur fantôme au sein :

Il est tout à fait normal de ressentir une douleur fantôme au sein qui a été enlevé. Certaines femmes peuvent encore ressentir leur sein enlevé et même d’éprouver une douleur après une mastectomie. Il y a bien une explication à cela, c’est en fait le cerveau qui continue d’envoyer des signaux aux nerfs du sein qui a été enlevé, même si ce sein n’est plus là. Les symptômes de la douleur fantôme peuvent être des démangeaisons, picotements, pulsations… Cette douleur fantôme disparaît souvent après un certain temps, le temps de s’adapter à son nouveau corps.

La reconstruction mammaire :

En Europe, la reconstruction mammaire fait partie de la prise en charge du cancer du sein, en particulier après une mastectomie. Ce n’est hélas pas le cas en Algérie ! Ici, la reconstruction mammaire est considérée comme un luxe, les hôpitaux n’en parlent même pas et si une patiente souhaite se renseigner, elle est orientée vers les cliniques et cabinets privés.

La construction mammaire consiste à redonner du volume au sein par prothèse, par lambeau prélevé au niveau du dos, par lambeau de grand dorsal prélevé sous endoscopie ou via la reconstruction par la peau du ventre ou lambeau de grand droit abdominal.

 

 

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply