L’UA récompense les meilleures femmes scientifiques africaines

L’UA récompense les meilleures femmes scientifiques africaines
Photo APS

ADDIS ABEBA – Les Prix régionaux Kwame Nkrumah pour les femmes de cette année ont été attribués à cinq femmes africaines, lors d’une cérémonie organisée par l’Union africaine (UA).

La cérémonie a eu lieu avant le 28e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie.

Les Prix scientifiques Kwame Nkrumah de l’UA sont remis aux meilleurs scientifiques africains au niveau national, régional et continental. Les prix régionaux pour les femmes visent à promouvoir la participation des femmes africaines dans la science et la technologie, selon l’UA.

Les lauréates des Prix régionaux pour les femmes sont originaires des régions d’Afrique de l’Est, du Nord, du Sud et de l’Ouest, dont Jane Catherine Ngila, du Kenya, récompensée pour sa recherche en chimie analytique-environnementale sur la gestion des ressources en eau.

Lamia Chaari Fourati, lauréate de la Région d’Afrique du Nord, a remporté le prix pour sa recherche sur la conception et la validation de nouveaux protocoles et mécanismes de prestation de qualité de service sur les technologies des réseaux émergents.

La lauréate de la Région d’Afrique australe, Celia Abolnik originaire d’Afrique du Sud, a été récompensée pour ses recherches sur les virus aviaires respiratoires, en particulier ceux qui ont des effets néfastes sur la production de poulet et d’autruche en Afrique.

Les deux autres lauréates de la région de l’Afrique de l’Ouest sont Rokia Sanogo du Mali, dont la recherche en pharmacognosie est axée sur les médicaments traditionnels, et Olu-Owolabi Bamidele du Nigeria, chercheuse sur le développement de matériaux alternatifs durables pour le traitement de l’eau.

L’Union européenne (UE) a déclaré que la participation des femmes dans la recherche, leurs possibilités de contribuer pleinement et leur reconnaissance, ainsi que les questions de genre dans la recherche elle-même, font partie intégrante d’une bonne politique de recherche.

Le soutien de l’UE à ce prix s’inscrit dans le cadre de la collaboration UE-Afrique dans le domaine de la science, de la technologie et de l’innovation (STI), sous le volet développement humain de la Stratégie conjointe Afrique-UE (JAES).

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply