Les troubles anxieux touchent davantage les femmes et les jeunes

Les troubles anxieux touchent davantage les femmes et les jeunes
La presse canadienne

La presse canadienne

Les troubles anxieux touchent davantage les femmes et les jeunes de 35 ans et moins, selon une analyse réalisée par des chercheurs de l’université britannique de Cambridge.

Leur analyse a aussi déterminé que le problème est plus répandu en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest qu’ailleurs dans le monde.

La professeure Olivia Remes et ses collègues ont épluché une cinquantaine d’études réalisées sur la question au fil des ans. Cela leur a permis de déterminer que les femmes sont deux fois plus susceptibles d’être touchées que les hommes, et que les jeunes – aussi bien les hommes que les femmes – sont touchés de manière disproportionnée.

Environ huit pour cent des habitants de l’Amérique du Nord souffrent de troubles anxieux, contre trois pour cent en Asie de l’Est.

Les gens qui souffrent d’autres problèmes de santé sont aussi plus susceptibles de souffrir de troubles anxieux. Par exemple, près de 11 % des Occidentaux qui souffrent de problèmes cardiovasculaires souffrent également d’anxiété généralisée. Les gens atteints de scléroses en plaques sont les plus touchés, à 32 %.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal scientifique Brain and Behavior.

 

Lapresse.ca

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply