Les corsets minceurs ne font pas de miracles mais plutôt des dégâts

Les corsets minceurs ne font pas de miracles mais plutôt des dégâts

Tout le monde se les arrache et faut dire ils se vendent comment un petits pain au chocolat tout juste sortis du four ! Depuis quelques mois, on les voit partout : Instagram, Facebook, boutiques, téléachats, salles de sport… C’est évident : le corset revient en force! Cela dit, beaucoup ne savent pas qu’il est dangereux pour la santé, sans parler du fait qu’il n’est point amincissant. les spécialistes de la santé, eux, y sont très réticents.

Cette pratique est de plus en plus dénoncée par les experts de la santé qui dénoncent « le régime corset ».  Certains articles et certains vendeurs vont jusqu’à parler d’effets comparables a une chirurgie abdominale mais cela n’a strictement rien à voir. D’un côté nous avons une chirurgie abdominale qui consiste à réduire le volume de la masse graisseuse. Et de l’autre côté nous avons le corset qui l’écrase et écrase l’estomac  mais occasionne en contrepartie de graves dégâts. Cette méthode n’a rien de miraculeux, il s’agit même de poudre aux yeux , le corset ne permet en aucun cas de maigrir, Il s’agit uniquement d’un effet visuel.

Selon les spécialistes, l’usage à long terme d’un corset peut blesser les organes internes (Sous l’effet de la compression, l’estomac et les intestins remontent et viennent endommager le foie, la rate et les reins. ), abîmer la peau, et restreindre la respiration. En effet, Serrer ce corset très étroitement sur le corps peut abîmer votre peau et provoquer des problèmes dorsaux et musculaires , car l’objet vient se substituer aux muscles. Les abdominaux ne sont plus sollicités et lorsqu’on l’enlève, on n’est inévitablement plus maintenu.

En plus de vous sentir mal à l’aise toute la journée, vous aurez (à cause de ce corset) des difficultés à respirer. La respiration devient difficile car le diaphragme, n’ayant plus assez de place, finit par gêner les poumons et le cœur. Et lorsque l’on sait que c’est l’oxygène qui aide tous les organes à fonctionner, cela a de quoi faire peur ! Autres répercussions du corset : reflux gastriques, constipation, ballonnement, crise de colon…

Enfin pour celles qui viennent d’accoucher, le bébé a occupé une place importante dans votre ventre durant 9 mois, les organes ont été malmenés et les muscles distendus. Contrairement à ce que vous pensez,  le port d’un serre-taille ne vient en rien arranger cette situation puisqu’il rend les muscles abdominaux encore plus inactifs et paresseux alors que vous devrez les solliciter. Quant aux organes de la jeune maman, comprimés, ils se retrouvent davantage fragilisés. Autant dire qu’après un accouchement éprouvant qui a déjà mis à rude épreuves le corps, il vaut mieux éviter d’empirer la situation avec le port d’un corset.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply