« Le harcèlement de rue n’est pas un compliment », un court métrage 100% algérien.

« Le harcèlement de rue n’est pas un compliment », un court métrage 100% algérien.

Un court métrage réussi, une magnifique réalisation de deux jeunes slameuses , qui, à travers cette vidéo, espèrent dénoncer le harcèlement de rue en Algérie.  La vidéo est déjà visionnée plus de 105 000 fois en seulement une semaine et partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux .

Quelle femme n’a jamais pressé le pas  de peur d’être suivie par un homme ? Quelle femme n’a jamais entendu une remarque désagréable sur son physique ou sa façon de s’habiller ? Quelle femme n’a jamais été victime, au moins une fois, de harcèlement de rue ? C’est ce quotidien  que les deux jeunes Algériennes Zoulika Tahar et Sam MB dénoncent dans le clip « Le harcèlement de rue n’est pas un compliment« .

Dans cette vidéo de 6 petites minutes et 44 secondes, Zoulikha nous raconte son  triste quotidien en tant que femme, et dans la société algérienne : « J’essaye de me faire toute petite pour qu’on me laisse tranquille« , dit-elle alors qu’elle est déjà accostée par un homme. Mais ce n’est que le début d’un réel parcours du combattant qui l’attend au travers des rues de sa ville. Presser le pas, faire demi-tour, changer de trottoir, baisser la tête, sortir son téléphone, mettre ses écouteurs, ne rien entendre, ne rien regarder. Tous ces gestes que reproduisent Zoulika Tahar et Sam sont le quotidien de milliers d’Algériennes et de milliers de femmes dans le monde.  Tout cela est raconté d’une manière subtile et mélodieuse à travers des vers de slam.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply