La guerre au poil est déclarée !

La guerre au poil est déclarée !

à l’approche de l’été nous devenons toutes obsédées par notre pilosité, nous rêvons toutes d’une peau douce et nette . Seulement pour obtenir ce résultat, obligé de passer par la case épilation ! Cire, rasoir, crème épilatoire,au fil, épilateurs électrique ou encore lumière pulsée et laser , il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes  pour enlever les poils désagréables ! Retour sur les différentes techniques.

Lorsqu’on s’épile, un large choix s’offre à nous : voulons-nous opter pour une technique d’épilation temporaire ou au contraire, une épilation définitive ? Les critères pour faire notre choix tiennent au nombre de trois : la technique la moins douloureuse, la moins coûteuse , et bien sûr la plus rapide!

La cire :  La cire est une méthode efficace quoi que un peu douloureuse.  Elle s’utilise chaude ou froide, avec ou sans bandes, selon la préférence. L’avantage de cette méthode est le temps de repousse du poil qui est assez long (3 semaines environ) du fait que le bulbe soit enlevé lors de l’épilation. Assez facile à manier avec l’habitude, la cire peut s’acheter en magasins de cosmétiques  ou nous pouvons nous même la fabriquer chez nous avec une recette à base de sucre, d’eau et de citron appelé cire orientale.

Le rasoir : Simple d’utilité, rapide et facile à transporter, le rasoir permet de s’épiler toutes les zones du corps en un rien de temps et de dépanner dans certaines situations. A utiliser avec un peu de gel douche ou de crème à raser, il est indolore à condition de ne pas se couper . A noter que les peaux les plus sensibles peuvent être irritées avec cette méthode. Même s’il reste très pratique, la repousse du poil se fait rapidement étant donné que la racine de ce dernier est rasée et non pas arrachée.

L’épilateur électrique : Méthode d’épilation qui se développe de plus en plus aujourd’hui, l’épilateur électrique est pratique et rapide à utiliser. Il assure un résultat net et une repousse des poils assez longue (3 semaines) des zones épilées même des plus sensibles comme le maillot grâce à de nouveaux accessoires adéquats. Assez douloureux en début d’utilisation, la douleur s’atténue au fil du temps. Certaines marques ne manquent pas d’innovations pour diminuer cette douleur notamment en utilisant le froid ou des épilateurs électriques sous l’eau.

La crème dépilatoire : La crème dépilatoire reste un moyen efficace de s’épiler avec une utilisation simple et rapide. A appliquer sur la peau le temps de pose indiqué sur la notice puis à enlever à l’aide d’une spatule ou d’un gant, tout le monde peut le faire en cinq minutes ! Indolore, certaines personnes à la peau sensible peuvent tout de même ressentir quelques échauffements si la crème est posée trop longtemps. Sans danger pour l’épiderme, il est préférable de l’utiliser surtout en cas de dépannage car à long terme, elle risque d’irriter la peau. La repousse du poil reste rapide , à noter également qu’un tube se termine assez vite en général.

La lumière pulsée : A utiliser chez soi comme en institut, cette méthode promet une peau nette et pour longtemps. La lumière pulsée va en effet chauffer le poil afin de le détruire entièrement. Epilation quasi définitive et -sans danger- , il est tout de même déconseillé de l’utiliser sur les femmes enceintes, les enfants, les personnes diabétiques ou atteintes de maladie de sang, les personnes prenant des médicaments photosensibilisants et les peaux mates ou noirs. Cependant une seule séance coûte chère( 2000 da) sachant qu’il en faut plusieurs avant d’obtenir un résultat définitif.

Le laser : Sur la même base que la lumière pulsée, le laser va brûler le poil pour le détruire définitivement jusque dans la racine pour un effet longue durée. Technique de professionnel, le résultat dépend de l’âge, de la zone à traiter et de la pilosité de la personne. L’inconvénient de cette technique est le temps pour obtenir un résultat optimal ; pour 6 à 8 séances, comptez entre 12 à 14 mois. On parle d’une sensation désagréable et non pas douloureuse lors des séances, même si chaque personne perçoit la douleur à sa manière. Il est contre-indiqué pour les personnes comme les femmes enceintes, ceux ayant des pathologies de peau, prenant des médicaments photo sensibilisants ou encore pour les peaux bronzées.  Le prix d’une séance peut varier entre 7000 et 10000 dinar selon la zone.

L’épilation au fil : Technique ancestrale utilisée notamment en Inde, elle est rapide, écologique et économique. A faire en institut ou chez soi, il suffit de prendre un fil que l’on torsade afin de pouvoir coincer le poil entre les deux extrémités pour qu’il puisse être arraché jusque dans sa racine. Généralement utilisée pour les parties du visage, il est possible de s’épiler au fil sur les autres zones du corps comme les jambes pour les plus fastidieuses. Indolore, il peut arriver que le fil pince la peau de temps en temps.

Epilation à la pierre ponce : Une autre méthode ancienne qui s’applique principalement aux jambes et aux cuisses. Elle consiste à frotter très doucement la zone avec une pierre ponce lisse en faisant de petits mouvements circulaires afin de « râper » les poils (dans ce cas, on ne peut plus parler d’épilation), voire de les déloger de leur bulbe. L’avantage est l’obtention d’une exfoliation de la peau (la peau devient plus douce) mais il est aussi possible d’observer des irritations cutanées si le frottement est trop énergique…

10 Idées reçues sur l’épilation à bannir : 

 

  • Arracher un poil incarné à la pince à épiler ne pose pas de problème:  Faux ! Il ne faut en aucun cas tenter d’arracher ou de faire sortir un poil incarné avec une pince ou une aiguille. Cela peut causer une irritation et même une infection.

 

  • Vos poils poussent plus épais après le rasage : Faux ! Les poils s’affinent naturellement sur les longueurs mais, une fois que vous les rasez, la partie qui repousse paraît plus épaisse.  C’est parce que le poil n’est pas encore assez long et, au début, seule sa base plus épaisse est visible.

 

  • Il faut toujours se raser dans le sens contraire du poil : Faux ! Se raser dans le sens contraire du poil permet un rasage de près.  Il est tout de même possible de bien se raser dans le sens du poil si vous êtes sujette aux poils incarnés, puisque ça minimisera l’irritation.

 

  • L’épilation au laser est toujours permanente : Faux ! Oui, l’épilation au laser est très efficace, mais vous aurez bien sûr besoin d’entretien pour constater une diminution de la croissance des poils. Après une épilation au laser, il est toujours possible de constater de petites périodes de repousse, donc il est très fortement conseillé de faire des traitements de maintenance.  Quand on pense à l’épilation au laser, il vaut mieux penser à une réduction des poils à longue durée plutôt qu’à une épilation définitive.

 

  • Il faut ranger son rasoir dans sa douche: Faux! Laisser son rasoir au bord de la douche sera l’occasion parfaite pour la rouille et les bactéries de s’installer. Beurk. Séchez-le après chaque utilisation et rangez-le à l’abri de l’humidité.

 

  • Après le rasage, pas besoin d’attendre pour se mettre du déodorant : Faux!  Sans poils, votre peau a plus de chances de s’irriter puisqu’il n’y a plus de poils et de peaux mortes pour la protéger.  Attendez donc environ 15 minutes avant de vaporiser du déodorant ou utilisez un déodorant sans sels d’aluminium pour peaux sensibles, avec des agents hydratants.

 

  • Décolorer ses poils est dangereux : Faux ! Contrairement aux idées reçues, la décoloration n’est pas dangereuse, même pour les femmes enceintes. En effet, vous pouvez décolorer vos poils avec des produits habituels, surtout si vous avez des poils très bruns et foncés, qui poussent sur les mains et les bras.

 

  • L’épilation intégrale garantit une meilleure hygiène: Faux ! Une idée fausse qu’il vous faut rayer absolument ! En effet l’épilation intime intégrale ne vous garantit pas une meilleure hygiène. Au contraire, elle a l’effet inverse. Car éradiquer tous vos poils pubiens facilite l’apparition des virus et des microbes et provoque des poils incarnés.

 

  • On peut épiler les duvets:  Faux !Votre peau est recouverte d’un duvet fin ? Il n’est pas nécessaire de le retirer, s’il ne vous gêne pas. En effet l’épilation à la lumière pulsée est inefficace car ces poils peu colorés sont souvent trop fins et pas suffisamment pigmentés.

 

  • Trop s’épiler abîme la peau à long terme :Faux ! Cela n’a aucun effet sur l’assèchement de la peau à long terme, contrairement au rasoir. La réparation de l’épiderme à la suite de l’épilation se fait normalement et sans séquelles, sous quelques jours. Ainsi aucune contre-indication quant à l’usage récurrent de la cire ou de l’épilateur.
Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply