Journée de la femme africaine: Meslem appelle à poursuivre la lutte pacifique contre les mentalités révolues

Journée de la femme africaine: Meslem appelle à poursuivre la lutte pacifique contre les mentalités révolues

La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, a appelé dimanche à Alger à continuer à lutter pacifiquement contre les mentalités révolues dont pâtit la femme africaine.

Dans une allocution à l’occasion de la célébration de la Journée de la femme africaine (31 juillet), Mme Meslem a estimé que « des mentalités révolues et sclérosées enferment la femme africaine dans le carcan de l’analphabétisme et la privent de ses droits », appelant à continuer à lutter pacifiquement contre ces mentalités.

La ministre a, dans ce cadre, mis en exergue le rôle de l’Organisation de la femme africaine dans la sensibilisation de la femme africaine, rappelant le renforcement de son rôle en matière de développement économique et social.

Lors de la cérémonie, à laquelle a assisté le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie et de la société civile, Mme Meslem a rappelé les engagements inscrits au titre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies, notamment en ce qui concerne l’amélioration des lois visant à créer des opportunités économiques au profit des femmes.

Elle a mis en exergue les acquis réalisés par la femme algérienne dans divers domaines et consacrés par la dernière révision constitutionnelle notamment en matière d’emploi et de promotion aux postes de responsabilités.

Mme Meslem a en outre rappelé les distinctions décernées à l’Algérie par l’Union africaine en l’occurrence « Le Prix des Prix » et « le Prix du développement social », et ce en reconnaissance des efforts fournis par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la promotion du rôle de la femme dans la société et du « leadership » de l’Algérie en Afrique en matière de promotion des droits de l’homme dans les domaines politique et socio-économique.

Par la même occasion, la ministre a exprimé le soutien de la femme algérienne à ses sœurs palestiniennes et sahraouies et sa solidarité avec les femmes qui subissent les affres des guerres et des conflits en Afrique et au Moyen Orient.

Pour sa part, le ministre de la Culture a souligné le rôle de la femme dans la formation d’une société saine tout en rappelant le combat de la femme africaine en général et la femme algérienne en particulier durant la guerre de libération nationale et après l’indépendance.

A cette occasion, un hommage a été rendu à l’artiste Myriam Makeba surnommée « Mama Africa » outre l’organisation d’une exposition sur l’artisanat et l’entrepreneuriat féminin.

aps

Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply