Iran : elle est écartée de l’équipe nationale d’échecs pour avoir joué sans voile

Iran : elle est écartée de l’équipe nationale d’échecs pour avoir joué sans voile

Lors d’un tournoi d’échecs indépendant qui s’est tenu en Espagne, la jeune iranienne  de seulement 18 ans, Dorsa Derakhshani , a fait le choix de jouer les cheveux non recouverts d’un hijab, chose qui a provoqué la colère des autorités iraniennes. D’ailleurs la  sanction de la fédération iranienne ne s’est pas faite attendre. Dorsa Derakhshani ne fera plus partie de l’équipe nationale de son pays. 

Du 23 janvier au 2 février dernier, se déroulait une compétition indépendante d’échecs à Gibraltar, en Espagne, où la joueuse étudie. La jeune étudiante, classée sixième au rang des meilleurs joueurs de moins de 18 ans, y participait mais sans porter son hijab. La sanction de la fédération iranienne des échecs a été immédiate. Dorsa Derakhshani sera interdite de tournois en Iran, et ne pourra pas intégrer l’équipe nationale.

« Nos intérêts nationaux doivent rester une priorité » (le port du voile est obligatoire en Iran depuis la révolution islamique de 1979). « Il n’y aura aucune indulgence pour ceux qui négligent les idéaux et les principes de l’Iran », a déclaré Mehrdad Pahlevanzadeh, président de la fédération iranienne d’échecs.

« Tous deux se verront refuser l’entrée à tous les tournois qui ont lieu en Iran et, au nom de l’Iran, ils ne seront plus autorisés à intégrer l’équipe nationale. Il n’y a pas de clémence pour ceux qui piétinent les idéaux et les principes de l’Iran », a annoncé Merhrad Pahlevanzadeh, président de la Fédération iranienne d’échec.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply