douze ingrédients à éviter dans les produits de beauté

douze ingrédients à éviter dans les produits de beauté

Crèmes hydratantes, shampoings, dentifrices, déodorants, eaux de toilette, lingettes, rouge à lèvre, mascara, mousse coiffante… C’est une liste à donner le vertige. Au total il existe un peu plus de 185 produits cosmétiques courants qui contiennent des substances « préoccupantes ».

Des chercheurs américains ont découvert que parmi quelques 82 000 ingrédients utilisés dans les produits de soins personnels, un ingrédient sur huit est un produit chimique industriel. Ils comprennent donc certains éléments cancérogènes, des pesticides, allergènes, des toxines affectant le système reproducteur, des perturbateurs endocriniens, des plastifiants, des dégraissants et des surfactants.  Voici une liste de 12 ingrédients à éviter dans vos produits de soin personnel.

1. BHA et BHT :(hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) sont des antioxydants synthétiques apparentés qui sont utilisés comme conservateurs dans les rouges à lèvres et les lotions ou produits hydratants, ainsi que dans de nombreux autres cosmétiques. Ils sont également utilisés comme conservateurs alimentaires. Le BHA et le BHT se retrouvent dans les produits hydratants, le maquillage et dans d’autres types de produits, ils sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales et d’être cancérigène (BHA). Nocifs pour les poissons et la faune.

2. Les colorants dérivés du goudron de houille :   Soyez à l’affût du P-PHENYLENEDIAMINE et des colorants identifiés par « CI » suivi de cinq chiffres. La p-phénylènediamine est utilisée dans certaines teintures pour cheveux, d’autres couleurs sont employées dans de nombreux produits cosmétiques. Ils pourraient être cancérigènes et contenir des métaux lourds toxiques pour le cerveau.

3. Les ingrédients reliés au DEA
Les ingrédients reliés au DEA (diéthanolamine) sont utilisé pour rendre les cosmétiques crémeux ou mousseux et ajuster le pH, neutralisant l’acidité d’autres ingrédients. Se retrouvent principalement dans les savons, démaquillants et shampoings. Soyez à l’affût du COCAMIDE DEA et LAURAMIDE DEA qui se trouvent dans les cosmétiques crémeux et moussants tels que les produits hydratants et shampooings. Ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Nocifs pour les poissons et la faune.

4. DIBUTYL PHTHALATE
Le phtalate de dibutyle, ou DBP (ester), est principalement utilisé dans les produits pour les ongles comme solvant pour les vernis et comme plastifiant empêchant les vernis de craqueler… Il est considéré comme toxique pour la reproduction et suspecté d’interférer avec la fonction hormonale. Nocif pour les poissons et la faune.

5. Les libérateurs de formaldéhyde
Ces ingrédients libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, qui sert de conservateur. Ils se retrouvent dans une large gamme de produits cosmétiques. Le formaldéhyde est également utilisé à des fins industrielles telles que la production de résines utilisées dans les produits du bois, les revêtements de sol vinyliques et autres matières plastiques, les tissus infroissables et les nettoyants de toilettes. Soyez à l’affût du DMDM HYDANTOIN, DIAZOLIDINYL UREA, IMIDAZOLIDINYL UREA, METHENAMINE et QUARTERNIUM-15.

6. Les parabènes
Les parabènes sont les agents de conservation les plus utilisés dans les produits de beauté. On estime que 75 à 90 % des produits de beauté contiennent des parabènes (généralement à des niveaux très bas). Soyez à l’affût des ingrédients se terminant par « PARABEN », ils sont largement utilisés comme agents de conservation. Ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductrices mâles.

7. PARFUM
Environ 3 000 produits chimiques sont utilisés dans la fabrication des fragrances. On les retrouve évidemment dans des produits tels que les parfums et les désodorisants, mais aussi dans presque tous les produits d’hygiène personnelle. Même les produits indiquant « sans parfum » ou « non parfumé » peuvent contenir une fragrance accompagnée d’un agent masquant qui empêche le cerveau de percevoir l’odeur. Ces produits chimiques peuvent déclencher des allergies et de l’asthme, certains sont associés au cancer et à l’intoxication des neurones. Nocif pour les poissons et la faune.

8. Les PEG
Les PEG (polyéthylèneglycols) sont des composés à base de pétrole largement utilisés dans les produits de beauté comme épaississants, solvants, adoucissants, et excipients d’humidité. Les PEG servent généralement de base pour les crèmes de beauté. Utilisé dans certaines bases de crèmes cosmétiques. Il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.

9. Pétrolatum
Le pétrolatum, une gelée d’huile minérale, est utilisé comme une barrière pour garder la peau humide dans de nombreux produits hydratants ainsi que dans les produits de soins capillaires qui lustrent les cheveux. Il est utilisé généralement pour la brillance et en tant que barrière hydratante dans des baumes pour lèvres, rouges à lèvres et produits hydratants. Produit pétrochimique pouvant contenir des impuretés cancérigènes.

10. Les siloxanes
Ces composés à base de silicone sont utilisés dans la fabrication de produits cosmétiques pour les assouplir, lisser et humidifier. Ils permettent, par exemple, aux produits pour cheveux de sécher plus rapidement et aux crèmes déodorantes de s’appliquer plus facilement. Ils sont également utilisés intensivement dans la fabrication de produits hydratants et de soins pour le visage. Ils sont utilisés dans les produits cosmétiques pour assouplir, lisser et humidifier. Le cyclotetrasiloxane est considéré comme perturbateur endocrinien et substance potentiellement toxique pour la reproduction. Nocif pour les poissons et la faune. Soyez à l’affût des ingrédients se terminant par « SILOXANE » et « CONE ».

11. SODIUM LAURETH SULFATE
Le sulfate laureth de sodium est utilisé comme détergent et agent moussant. On le retrouve dans les shampooings, les gels de douche et les nettoyants pour le visage ainsi que dans les produits nettoyants pour la maison, comme le savon à vaisselle. Se retrouvent dans les produits moussants, il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.

12. Triclosan
Le triclosan est généralement utilisé comme agent conservateur et antibactérien dans les antiperspirants, les nettoyants et les produits désinfectants pour les mains. Par ailleurs, on retrouve le triclosan dans une vaste gamme de produits ménagers, incluant les sacs à ordures ménagères, jouets, linges de maison, matelas, accessoires de toilette, vêtements, tissus d’ameublement et peintures. Se retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, le savon, les désinfectants pour les mains. Il est suspecté d’interférer avec la fonction hormonale et de contribuer à la bactérie qui résiste aux antibiotiques.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply