Donald Trump accusé de plusieurs agressions sexuelles

Donald Trump accusé de plusieurs agressions sexuelles

Le candidat républicain, Donald Trump, se voit très en retard sur les sondages à quelques semaines seulement avant les élections présidentielles. Et pour cause, une vague d’accusations et de plaintes pour agression physique, agression sexuelle et attouchement. Plusieurs femmes sont sorties de leur silence en accusant Donald Trump de harcèlement et d’attouchements sexuels.

 

Ce milliardaire républicain, perd du terrain et se fait une très mauvaise image lors de la publication récente d’une vidéo prise en 2005 et dans laquelle, Donald Trump s’exprime très vulgairement : « quand tu es une star, elles te laissent faire, tu peux tout faire. Les choper par la chatte ». Le candidat s’est tout de suite excusé pour ses propos, déclarant que le micro était ouvert et que c’était une discussion de vestiaire.

 

Ces femmes qui en témoignent :

Cette vidéo a poussé plusieurs femmes à témoigner contre Donald pour agression et attouchements sexuels. Jessica Leeds reproche à cet homme de l’avoir touché et peloté dans un avion alors qu’elle était assise à côté de lui. Elle a ensuite changé de place et décidé de ne rien raconter. Rachel Crooks est un autre témoin qui raconte que ce manager de l’immobilier, l’avait embrassée contre son gré quand elle occupait le poste de réceptionniste dans la tour Trump Tower. Elle avait 22 ans le jour de l’agression, elle venait de sortir de l’ascenseur : « on s’est échangé une poignée de main puis il s’est rapproché et m’a embrassé sur la bouche ».

 

Le « New York Times » évoque également le cas de Temple Taggart, une ancienne miss Utah qui avait déjà livré un témoignage affirmant que Donald Trump l’avait embrassée de force, à plusieurs reprises. Mindy McGillivray, une ancienne miss Washington affirme avoir, elle aussi, subit des attouchements dans la maison de Donald Trump à Mar-a-Lago.  Natasha Stoynoff, la journaliste du magazine « People », raconte qu’il lui a d’abord fait visiter sa maison, « Il voulait me montrer sa chambre extraordinaire. En rentrant il a fermé la porte derrière lui. Il m’a poussé contre le mur et a forcé sa langue dans ma bouche ».

Summer Zervos est une star de téléréalité animée par Donald Trump. Après son élimination elle a continué à voir Donald… « Quand je suis arrivée, il m’a embrassé sur la bouche, il voulait qu’on travaille ensemble… » Puis ils ont planifié une autre rencontre, Donald l’a emmené dans son bungalow : « Il m’a demandé de m’assoir près de lui, il m’a pris par l’épaule et a commencé à me parler agressivement et il a mis sa main sur mes seins. J’ai reculé et suis partie dans une autre pièce. Il m’a suivi, m’a pris la main et m’a emmenée dans la chambre. Je suis sortie. » Kristin Anderson, Un ancien mannequin raconte qu’elle était dans une boite de nuit et que Donald avait mis sa main sous ma jupe « il m’a touché le sexe à travers mes sous-vêtements ».

 

Donald se défend :

Donald se défend et nie ces faits et actes « rien de tout ce qui a été raconté ne s’est jamais produit », affirme-t-il en menaçant ces personnes de poursuites judiciaires. Selon lui, ces personnes veulent salir son image mais son entourage et les gens qui le connaissent réellement pourront témoigner de tout le contraire.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply